Santé

Maladies cardiovasculaires : préférez les vitamines naturelles unitaires aux synthétiques !

Publié le 23 juin 2014 - Mis à jour le 11 septembre 2015
Dermatologue, ancien Chef de Clinique en Endocrinologie-Nutrition, le docteur Paul Dupont est l'auteur de nombreux ouvrages en relation avec une approche scientifique et documentée de la Médecine Naturelle.
Préférez les vitamines naturelles unitaires aux synthétiques !
Préférez les vitamines naturelles unitaires aux synthétiques !
© ©Wikipedia

De plus en plus de personnes ont recours à des compléments alimentaires à base de vitamines, notamment dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Mais attention, tous ne se valent pas. Bannissez les vitamines de synthèse et choisissez toujours les plus naturelles.

Les multivitamines de synthèse ne préviennent pas des maladies cardiovasculaires contrairement aux vitamines unitaires naturelles.

Aux Etats-Unis la production, la vente et la consommation de multivitamines de synthèse est une industrie de plusieurs milliards de dollars. La plupart des Américains prennent ce genre de vitamines sous la forme de compléments alimentaires chimiques pour la prévention des maladies cardio-vasculaires. Ils ne font en effet aucune différence entre le naturel et le synthétique.

Aucun avantage à prendre des vitamines de synthèse

Une étude réalisée récemment avait donc pour but d’examiner les publications qui ont analysé le lien entre supplémentation en multivitamines et prévention des maladies cardiovasculaires. Malheureusement, les données actuelles ont montré qu’il n’y aucun avantage à se supplémenter en vitamines synthétiques comme le fait l’ensemble de la population des États-Unis.

Mais cela ne concerne que les multivitamines dont on sait qu’elles sont souvent surdosées et qu’elles sont synthétiques. Les auteurs de ces études pensent d’ailleurs qu’il vaut mieux prendre des vitamines unitaires selon les besoins spécifiques à chacun plutôt que ces multivitamines.

Vitamines naturelles unitaires : des bienfaits ciblés

Pour ce qui concerne les vitamines naturelles unitaires, on sait que

  • La vitamine A naturelle retarde l'athérogenèse.  
  • La vitamine C qui est un antioxydant peut diminuer les lésions de l’endothélium vasculaire induites par les radicaux libres, lésions qui, à la longue, peuvent conduire à la formation de la plaque d'athérome.
  • La vitamine E a été largement étudiée pour ses effets bénéfiques sur la fonction plaquettaire ainsi que l'inhibition de la formation de cellules spumeuses (près athéromateuses).
  • De faibles niveaux de vitamine D peuvent favoriser l'infarctus et augmenter le risque de problèmes cardiovasculaires.
  • Une consommation alimentaire accrue de vitamine B6, B12, et d’acide folique a été associée à la réduction des niveaux d'homocystéine; tandis que les niveaux sanguins élevés d'homocystéine ont été associés à la survenue d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque, et d’accident cardiovasculaire mortel.

Cette publication devrait donc nous inciter à préférer les vitamines naturelles aux synthétiques !

Comment reconnaître qu’un complément alimentaire est naturel ou synthétique:

  • Lire la liste des ingrédients (ce que l’on y met) : 

Par exemple si dans les ingrédients il y a marqué: vitamines B1,B2, vitamine C ou le nom biochimique de ces vitamines tel thiamine, riboflavine, acide ascorbique, cela veut dire que ce sont des vitamines synthétiques qui ont été rajoutées dans la formule. Si le rajout était fait à partir de molécules naturelles, cela doit être spécifié comme par exemple béta carotène naturel ou tocophérol naturel

  • Ne pas confondre avec la composition (ce que cela contient) :

La composition ne renseigne pas sur la nature des ingrédients. Elle signale simplement la quantité des ingrédients sans spécifier s’ils sont ou non naturels. 

 

Compléments alimentaires à base de vitamines naturelles unitaires.

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte