Yoga

Yoga : posture de la Pince, Paschimottanasana

Publié le 12 mars 2013
Elodie Jean est professeure de Yoga, formée à l'école Yoganjali de Grenoble dirigée par Lav Sharma, professeur au Centre Tapovan à Paris, et qui a étudié et enseigné à l’institut Kaivalyadhama de Lonavla (Pune), auprès de Swami Kuvalayananda.
La posture de la Pince ©Pinterest // Domino Dancing
La posture de la Pince ©Pinterest // Domino Dancing

La posture de la Pince étire les muscles, assouplit la colonne vertébrale et amène à un retour vers soi. Pratiquée longtemps, elle peut amener vers un état méditatif.

Voici une posture que j’apprécie particulièrement, tellement les effets se ressentent immédiatement. Paschimottanasana, la posture de la Pince, est une posture clé dans le hatha yoga.

La Pince est plus difficile à faire le matin que le soir car les muscles du dos ne sont pas échauffés et décontractés. C’est pourquoi je vous conseille de pratiquer quelques postures préparatoires et de faire la pince en fin de série.

Technique :

- assise jambes tendues ensemble

- étirez les fessiers en arrière pour poser les ischions au sol et bien placer le bassin en "antéversion".

- le dos est droit, en inspirant, levez les bras vers le haut en étirant le dos.

- en expirant, penchez en avant, en approchant la poitrine vers les cuisses et attrapez les pieds ou les chevilles par les mains. Les jambes sont tendues.

- une fois installée dans la posture, relâchez les épaules et la nuque, concentrez-vous sur le nombril ou votre respiration. Et à chaque expiration vous vous détendez un peu plus. Veillez à ne pas forcer le dos à se plier mais laissez le temps à vos muscles de l’allonger à leur propre rythme.

- pour revenir, laissez votre corps reprendre sa position initiale, petit à petit.

Effets physiologiques de la posture de la pince :

- étire les muscles de l'arrière des jambes

- assouplit les hanches

- masse les organes internes du ventre

- apaise les douleurs dorsales et assouplit les muscles du dos

- active la circulation sanguine qui afflue vers les nerfs rachidiens

Effets psychologiques et émotionnels de la posture de la pince :

La Pince agit sur le plexus solaire, le chakra du cœur, donc sur les émotions. Cette posture permet de se tourner vers soi. Elle aide à regarder en nous, à réfléchir sur nos propres sentiments, nos pensées et nos intentions. Elle favorise la patience, calme la colère.

Posture complémentaire : pratiquez la posture du poisson (Matsyasana) juste après la Pince pour rééquilibrer le corps.

Plus de conseils d'Elodie Jean sur son blog eloyoga.net.

Crédit photo pinterest.com

Articles du dossier Yoga : une semaine pour s'y mettre
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte