Allaitement et fertilité

Publié le 12 juin 2007 - Mis à jour le 27 novembre 2012

Un allaitement complet et à la demande est aussi efficace qu’un contraceptif pour éviter une nouvelle grossesse. Explications de ce principe.

Allaitement et fertilité
Allaitement et fertilité

Depuis la nuit des temps, les femmes ont allaité leurs bébés et se sont transmis l’art de l’allaitement de génération en génération.

Bien sûr, dans les histoires qui se transmettaient, on pouvait trouver des croyances, des tabous (interdits alimentaires, fait de ne pas donner le colostrum, etc.) dont on sait maintenant qu’ils n’étaient pas fondés. Mais globalement, on peut dire que ça marchait, sinon, nous ne serions pas là pour en parler !

Et puis sont venus les médecins qui se sont érigés en experts ès puériculture, ès allaitement, et se sont livrés à une dévalorisation systématique du savoir des femmes sur le sujet, savoir assimilé à des « contes de bonne femme ».

C’était notamment le cas en ce qui concernait l’effet de l’allaitement sur la fertilité. C’était le « conte de bonne femme » typique que de croire que l’allaitement protégeait éventuellement d’une nouvelle grossesse.

Ce sont d’abord les anthropologues qui, observant dans des populations « primitives » un écart entre les naissances étonnant en l’absence de toute contraception apparente, ont redécouvert cet effet. Puis des experts se sont penchés sur le sujet et ont reconnu que oui, c’était vrai, l’allaitement, pour peu qu’il s’agisse d’un allaitement complet et à la demande, protégeait aussi bien d’une nouvelle grossesse que la plupart des méthodes modernes de contraception. L’Organisation Mondiale de la Santé a par la suite diligenté des études de grande ampleur qui ont validé le consensus des experts.

C’est maintenant une chose admise, qu’on trouve exposée dans les livres et dans les recommandations officielles, comme par exemple celles de l’Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé « Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme ».

Claude Didierjean-Jouveau
Articles du même dossier
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=15130860&url=http://www.natureetdecouvertes.com/idee-cadeau/homme/bien-etre/coussin-cervical-massant-15130860?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=15130860&LGWCODE=15130860;19736;1240 Cadeau Homme Coussin cervical massant 36,95€
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=40125330&url=http://www.natureetdecouvertes.com/idee-cadeau/homme/bien-etre/reveil-sons-de-la-nature-40125330?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=40125330&LGWCODE=40125330;19736;1240 Cadeau Homme Réveil sons de la nature 34,95€
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par alda94 le 3 mai 2010 à 13h27
Article ne prenant pas en compte la réalité et pouvant tromper

Bonjour, je suis très gênée par votre article. Vous ne pouvez laisser un article à moitié complet sur votre site et laisser croire les femmes qu'elles ne retomberont pas enceinte si elles allaitent à la demande. Car c'est faux et tout le monde le sait bien. Peut être que ça marche le premiers mois, mais cela, même pour les femmes qui n'allaitent pas. Tout le monde admet aujourd'hui que ce n'est pas un moyen de contraception fiable. Il y a beaucoup d'éléments à prendre en compte que vous ne mentionnez pas dans votre article qui est très incomplet. Il faut allaiter à la demande oui, mais il faut que la demande soit toute les 2 à 3 heures maximum, sinon le taux de prolactine diminue et alors là, les cycles peuvent revenir. De plus, on peut tomber enceinte sans avoir encore eu son retour de couche, les femmes peuvent donc croire qu'elles ne risquent rien puisqu'elles n'ont pas encore eu leur règle, mais on est fertile 15 jours avant l'apparition des règles!
Pour preuve je suis tombée enceinte alors que j'allaitais exclusivement mon bébé et à la demande depuis 5 mois. J'ai continué à l'allaiter et ne me suis donc pas rendue compte que j'étais enceinte puisque je n'avais pas eu mon retour de couche. S'il vous plait, en publiant un article sur ce sujet, faites en sorte qu'il soit complet, et de toute façon, rien ne protège mieux une femme qu'un contraceptif, et plusieurs sont compatibles avec l'allaitement. Être une maman bio ou écolo ne veut pas dire que l'on doit retomber dans le non contrôle de notre fertilité et votre article peut inciter les femmes à ne pas se méfier et à subir une grossesse non désirée.

Par Eiri le 16 juin 2010 à 12h23
allaitement et fertilité

L'allaitement n'empêche pas la grossesse. J'ai eu mon deuxième onze mois après le premier (c'était voulu) et j'ai allaité le premier tout le temps de la grossesse. Le troisième est né un an et demi plus tard. Allaiter pendant la grossesse ne m'a pas posé de problème. C'était tout doux

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !