Baby blues : retrouvez votre zénitude avec la médecine chinoise

Publié le 21 novembre 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Bébé se porte comme un charme et pourtant, vous voilà tout à coupdéprimée... Pas de panique, la plupart des jeunes mamans passent par là ! Petits remèdes chinois pour retrouver votre sérénité.

Baby blues : retrouvez votre zénitude avec la médecine chinoise

Vous êtes rentrée à la maison avec votre bébé. Toute à votre nouveau bonheur. En théorie. Car voilà, vous ne comprenez pas ce qui vous arrive. Vous devriez être pleine d’énergie. Et vous vous sentez triste, déprimée, en proie au doute : vais-je savoir m’en occuper comme il faut ? Selon les médecins chinois, ce petit moment de déprime proviendrait de la mauvaise circulation dans notre corps du Qi (prononcez « tchi ») “souffle” ou « énergie vitale » dans notre corps. Pour retrouver le chemin de la plénitude, commencez par découvrir comment s’exprime votre baby blues ... 

Vous êtes anxieuse

Vous doutez de vos capacités à vous occuper convenablement de bébé. Pour dissiper vos craintes, vous éprouvez le besoin de vous dépenser; d'être sans cesse en mouvement comme s'il y avait un danger à vous reposer. Selon la médecine chinoise, le souci noue le Qi et blesse la rate. Perte d'appétit, fatigue, sensation de nœud dans l’estomac et de boule dans la gorge s’ensuivent.

  • Prenez votre pied

Petit précis de réflexologie plantaire : à l’extrémité du gros orteil se trouve un point qui commanderait la rate. Pour le stimuler, exercez une pression en le massant quelques minutes. Sans insister forcément sur cette zone réflexe, massez tout le pied, truffés de terminaisons nerveuses, pour détendre l’ensemble du système nerveux et musculaire. N’hésitez pas non plus à marcher pieds nus sur le sol, le sable, l’herbe…d’abord sur la pointe des pieds, puis sur les talons. Faites également des cercles avec les chevilles, dans un sens puis dans l’autre, agitez les orteils en flexions/extensions.

  • Écoutez de la musique zen

Certains sons auraient un effet relaxant sur l‘organisme, selon la médecine chinoise. Les sonorités des instruments sont donc utilisées selon leur pouvoir. Les sons graves des gongs, qui résonnent longtemps, favorisent une décontraction musculaire, alors que les cloches chinoises ou le bangdi (piccolo chinois) plus aériens, libèrent l'esprit (shen) et aident à revitaliser le Qi. Chaque son ravive l’énergie de l’organe auquel il est associé. Ecoutez zenradio !

  • Respirez de l’huile de jasmin

En Chine, on utilise l'arôme du jasmin pour faciliter l'accouchement. Sa fragrance sucrée influence nos émotions. Elle élimine l'angoisse, dilue l'anxiété, apaise le cœur et les palpitations. Gardez-en un petit flacon sur vous. Et respirez ce parfum chaque fois que vous sentez anxieuse.

Vous êtes triste

Un accouchement un peu compliqué, du mal à faire le deuil de votre gros ventre ... Ce sentiment de vide entraîne des crises de larmes, une sensation d’oppression et, parfois des troubles respiratoires. Pour la médecine chinoise, tristesse et regret bloquent la circulation du Qi au niveau des poumons.

  • Pratiquez "le sourire intérieur".

C’est une ancienne méthode taoïste de relaxation profonde et de guérison. Elle se pratique en position assise, les pieds au sol, le dos bien droit, les yeux fermés. Projetez votre propre visage qui sourit ou le sourire de quelqu’un que vous aimez devant vous et laissez entrer ce sourire dans vos yeux.

  • Bullez dans un bain de pamplemousse

Made in China, ce bain exalte les sens. Faites bouillir les écorces de deux gros pomelos (pamplemousses chinois), si possible bio, dans deux litres d'eau. Filtrez et versez la décoction dans votre bain (25 à 31° C maxi). Coupez-en un autre en tranches que vous laisserez flotter. Ne restez pas plus de vingt minutes. Le parfum zesté, amer et tonique du pomelo stimule et revigore le corps et l'esprit

  • Mettez du piquant dans votre assiette

Les saveurs piquantes favorisent l’énergie du poumon et dissipent les chagrins. Privilégiez les épices et aromates (piment, poivre, paprika, gingembre, ail, oignon, ciboulette, radis cru, raifort, moutarde ...) qui réveillent les papilles et réchauffent le corps.

Vous avez besoin de tendresse

Avant l’accouchement, tout le monde était aux petits soins pour vous. Aujourd’hui, c’est votre bébé qui est l’objet de toutes les attentions, même de la part du papa. Bien sûr, cela vous fait plaisir et vous rend heureuse, n’empêche, vous aimeriez que l’on s’occupe un peu plus de vous. Ce manque affectif vous mine le moral et tourmente votre Qi au niveau du coeur.

  • Stimuler le point du coeur

Mélanger 10 gouttes d’huile essentielle d’angélique dans une cuillerée à soupe d’huile de noyau d’abricot. Avec cette huile, appuyez chaque jour sur la "porte du coeur’" (shen men) durant quelques minutes. Paume tournée vers vous, ce point est situé au niveau du pli du poignet, du côté du petit doigt.

  • Massez-vous le haut du buste

Préparez votre huile de massage en mélangeant une même quantité d’huile d’amande douce et d’huile de bois de rose. Imaginez un losange entre la base du cou et la pointe de sternum. Massez cet endroit dans le sens des aiguilles d’une montre, pendant 5 mn chaque soir.

  • Prenez des bains de bois de rose

Une fois par semaine, prenez un bain dans lequel vous ajouterez une poignée de gros sel marin humecté de 20 gouttes d’huile essentielle de bois de rose ou de géranium rosat.

Vous manquez de désir

Vos kilos sont encore là, votre poitrine a perdu sa tonicité ....cela suffit pour que vous vous sentiez peu séduisante, et vous convaincre, à tord, que vous n’êtes plus désirable. A cela, s’ajoute la peur de la douleur si vous avez subi une épisiotomie. Dans ces conditions, vous n'avez pas vraiment envie de faire l'amour, ce qui empêche la bonne circulation de votre Qi dans les reins.

  • Tambourinez vos reins

Selon la médecine chinoise, la vitalité sexuelle se concentrerait dans les reins. Utilisez vos deux poings pour masser la zone située entra la taille et les fesses Effectuez trente cercles dans un sens, puis trente dans l’autre. Tambourinez ensuite cette zone avec vos poids.

  • Gymnez vos muscles de l’amour

Il y a 2000 ans les Impératrices et les femmes les plus privilégiées de l'empire royal chinois utilisaient traditionnellement des œufs de jade qu'elles s'ingéniaient à déplacer à l'intérieur d'elles-mêmes afin de (re)consolider leur périnée et procurer un orgasme plus intense à leur partenaire. Cerise sur le gâteau de riz : la femme aussi retire un plaisir accru de cet entraînement. Il vous est possible de perpétrer cette tradition millénaire en utilisant des boules de geishas ou des cônes vaginaux. Une fois placé à l’intérieur du vagin, la seule et unique manière de maintenir le cône en place, est de contracter les muscles du périnée. Le but est d’arriver progressivement à retenir le cône le plus lourd pendant les efforts de la vie quotidienne (marcher,  monter un escalier…) afin  améliorer graduellement la tonicité des muscles du périnée.

  • Croquez dans l’angélique chinoise

Surnommée « ginseng de la femme », elle est utilisée par la pharmacopée chinoise comme stimulant érotique. Délicieuse confite, elle aurait le don polisson de réveiller les ardeurs les plus sages.

Christel Patez
Articles du thème Ma grossesse au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi