Cancer et vitamine D

Publié le 23 mai 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

De nombreuses études sont en faveur d’une action préventive de la vitamine D sur le cancer.

Cancer et vitamine D

Les personnes qui vont régulièrement au soleil ont bien moins de cancers que ceux qui ne s’y exposent pas, ou qui pour diverses raisons le craignent ou ne le supportent pas. On savait cela depuis déjà plus de 50 ans, et l’on n’en a jamais vraiment parlé pour ne pas aller à l’encontre des campagnes de prévention du mélanome ; préférant centrer l’attention du public sur le risque de développement d’un cancer de la peau. Alors que le fait justement de ne pas supporter le soleil peut provenir soit d’une carence en vitamine D, soit d’une déficience en vitamines anti-oxydantes comme la vitamine A et  C.
Ce n’est que récemment que l’on a établi que le lien entre prévention du cancer et soleil passait notamment par la vitamine D. Chose qui est à présent avérée par des études épidémiologiques pour le cancer du sein, des ovaires, de la prostate et pour le cancer colorectal.

Ce texte est un extrait du livre Vitamine D hormone solaire source d'éternelle jeunesse aux éditions Clara Fama.

Retrouvez d'autres informations sur oemine.fr

Dr. Paul Dupont
Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte