Carencé en fer

Publié le 26 août 2008 - Mis à jour le 9 avril 2013

Ma petite fille a une carence en fer ! Je l'allaite et malgré cela, elle est carencée ! Et en plus, ce n'est pas la seule, les bébés de 2 copines qui allaitent, également. Pourquoi ? Je fais pourtant ce que l'ordre de la nature réclame... Revenons à cette histoire de carence en fer... Hop un tour sur le site de la leche league pour en savoir plus sur l'allaitement et le fer. Rien. Mais sur lactaliste, une animatrice  de la leche league a posté plusieurs résumés d'études sur la question. Je vous résume le fruit de son long mail en reformulant. « À la naissance, un enfant a d'importantes réserves en fer. » « Un enfant né à terme n'aura probablement pas de carence avant ses 4 mois. » « Avec l'allaitement maternel cette probabilité se rallonge à6 mois. » Ah ? Cela signifie qu'il y a bien du fer dans le lait maternel. Voyons cela de plus prêt : « le taux lacté en fer est plus élevé dans le lait de transition, puis il baisse progressivement pour être d'environ 0,3 mg/l au bout de 5 mois de lactation ». D'accord mais si à la base la mère est carencée en fer, le bébé n'aura pas son apport normal en fer ? « Ce taux ne semble pas affecté par les apports alimentaires de la mère, par l'existence éventuelle d'une carence chez elle, ou par la prise de suppléments de fer » Ah ah! Elle est bien bonne, donc le médecin qui répond, prenez le fer ainsi votre fille ne souffrira plus de problèmes digestifs mais l'aura par le biais de votre lait enrichi en fer... a tort.   Mais je l'accorde, le fait qu'une femme carencée produise, quoiqu'il arrive, un lait convenablement dosé en fer... est surprenant. Si un(e) biologiste qui lit ces lignes peut nous l'expliquer, il/elle sera la bienvenue.   Sources : Iron and breastfeeding. IJ Griffin, SA Abrams. Pediatr Clin North Am 2001 ; 48(2) : 401-13. Mots clefs : fer et allaitement.   Ce que j'en retiens : si vous allaitez exclusivement votre bébé et qu'il n'a pas encore 6 mois, pas d'affolement. Par contre après, vous avez le feu vert.   Si votre bébé est déjà diversifié ou s'il consomme du lait de vache, sa bioabsorption du fer est modifiée. Pour avoir plus de précisions, consultez l'étude : Daily multivitamins with iron to prevent anemia in high-risk infants : a randomized clinical trial. PL Geltman, AF Meyers, SD Mehta et al. Mots-clés : nutrition, bébés, anémie, carence en fer, vitamines.   Ne succombez pas dans la facilité de donner un complément en fer, car trop de fer... n'est pas anodin. Je ne peux vous parler des conséquences d'un tel surdosage car il existe actuellement peu d'étude à ce sujet.   L'allaitement n'est pas une pathologie, ce n'est pas du ressort du médecin (tout comme la pédagogie, la psychologie...) alors que les conséquences de carence en fer ou d'un surdosage en fer, si.

elisa
Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Anne Ghesquière le 28 août 2008 à 14h39
intéressant Elisa. Comment

intéressant Elisa. Comment as-tu su qu'elle était carencée en fer ?

Par elisa le 28 août 2008 à 14h47
Elle traînait durant l'été

Elle traînait durant l'été un rhume quasi permanent. Les anti-histamiques ne l'ont pas aidé, ce n'était donc pas spécifiquement allergique.

Un des symptômes d'une carence en fer est non seulement la fatigue mais aussi une moindre résistance immunitaire. Je savais cela. Alors, j'ai demandé au médecin une prise de sang et un patch contre la douleur. La prise de sang a révélé une énorme anémie en fer.

Elle a accepté la diversification alimentaire peu après sa première année et mange plus qu'elle ne tète depuis ses 2 ans et 4 mois. Après la lecture de ces résumés d'études, la carence en fer était inévitable.

Par paulepaule le 4 septembre 2008 à 15h26
Je pose une question

Je pose une question concernant la supplémentation des enfants. J'ai l'habitude de prendre de la spiruline pour sa teneur en fer (j'ai connu cet aliment par le sport, je fais de la course à pied). Est ce que je peut en donner à ma fille de 4 ans ? Et quelle quantité ?

Par elisa le 4 septembre 2008 à 17h57
J'en donne moi-même à ma

J'en donne moi-même à ma fille qui a bientôt 3 ans, une demi-cuillérée de spiruline en poudre dans de l'eau :)

Par Lortie le 6 septembre 2008 à 14h43
Carence en fer et intolérance au gluten

Peut-être une piste pour expliquer cette carence : elle est souvent le signe d'une intolérance au gluten et/ou à la caséine (protéine du lait). Mais très peu de médecins sont au courant, le mieux est encore de faire des recherches sur internet et d'autre part de surveiller de très près la diversification de l'alimentation, en particulier l'introduction d'aliments contenant du gluten (donc à base de blé, d'orge, d'avoine...) ou de la caséine (yaourt, fromage...). Beaucoup de médecins s'imaginent encore qu'une intolérance au gluten freine la croissance et se traduit par des symptômes digestifs, mais ce n'est pas toujours le cas. Il y a bien d'autres symptômes : rhumes ou otites à répétition, irritabilité, maux de tête, allergies (car la sphère ORL est fragilisée chez les intolérants au gluten, de même que le système immunitaire), hyperactivité.... Enfin, voilà, peut-être une piste ?

Par elisa le 23 septembre 2008 à 10h17
Lortie,

Lortie,
Ces informations sont très précieuses, d'autant que je suis intolérante au gluten (je l'ai compris à 28 ans seulement) et à la caséine. J'ai toujours eu un manque de fer et des problèmes d'ORL à répétition entraînant des conséquences fâcheuses (oreilles moyennes abîmée).
Je suis bien triste d'imaginer que ma fille aurait aussi ces intolérances... je vais explorer cette piste.

Merci pour la "piste" ;)

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !