Algue

A chaque algue, ses bienfaits

Publié le 19 février 2009 - Mis à jour le 18 juillet 2014

Agar-agar, laitue de mer, haricot de mer, dulse ou nori, les algues et leurs noms exotiques sont bénéfiques pour notre santé. Riches en antioxydants, en vitamines et en fibre, découvrez leurs vertus et comment les consommer au quotidien.

Une seule cuillerée à soupe quotidienne d'algues donne à l'organisme tous les micronutriments indispensables à un bon métabolisme. Leur richesse en antioxydants protège la peau du vieillissement et contribuerait à réduire le risque de cancer. Quant aux vitamines, on les trouve presque toutes. Riches en fibres, en protéines et très digestes, elles se prêtent à de nombreuses recettes.

Pour la ligne : le fucus

Ses atouts
Riche en iode, pauvre en calories et en lipides, cette algue brune facilite la perte de poids tout en conservant forme et tonus. Excellent stimulant général de l'organisme, elle est traditionnellement utilisée dans les états de fatigue.

J’en fais quoi ?
Laissez infuser (10 minutes) dans une tasse d’eau bouillante l’équivalent d’une cuillère à café de fucus. Attention, cette infusion est déconseillée en cas de thyroïde hyperactive, pendant la grossesse et l'allaitement. Disponible en vrac ou en sachet dans toutes les herboristeries.

L'arme antikilos : l’agar-agar

Ses atouts
Très en vogue au pays du soleil levant, l'agar-agar est un produit gélifiant obtenu à partir d'algues rouges.
Hypocalorique, il favorise la perte de poids et apaise la faim en gonflant dans l’estomac.

J’en fais quoi ?
Pour un effet coupe-faim, ajoutez une cuillère à café d’agar-agar à votre thé, café, soupe… à boire 10 à 20 minutes avant le repas. Vous pouvez également l’ajouter à toute sorte de préparation (confiture trop liquide, flan, terrine ou mousse au chocolat…) à raison de 2 g pour 50 cl.

Pour l’énergie : la laitue de mer

Ses atouts
Vert vif, c'est une algue énergisante ! Sa teneur en vitamines est 8 à 10 fois plus importante que l'orange.

J’en fais quoi ?
Crue, elle s'ajoute à toutes les préparations, et principalement dans les salades.

Pour le cœur : le haricot de mer

Ses atouts
Sa forte teneur en fibre et en vitamine C favorise la santé du cœur en absorbant le mauvais cholestérol.

J’en fais quoi ?
Froid en salade ou revenu à la poêle pour accompagner un poisson ou une céréale.

Pour le tonus : la dulse

Ses atouts
Cette algue rouge riche en magnésium, en fer et en vitamines (surtout B), acides gras et protéines, a une action tonique sur le sang et le système nerveux. Elle apporte autant de protéines que les œufs, 20 fois plus de calcium que le lait et 20 fois plus de magnésium que le chocolat noir. Une seule petite cuillère équivaut à un gros steak de bœuf de 150 g.

J’en fais quoi ?
Crue ou cuite en accompagnement des crudités, des fruits de mer, et dans la vinaigrette.

Pour rajeunir : le nori (ou porphyre)

Ses atouts
Cette algue violette au parfum délicat est cultivée au Japon, et se vend principalement sous forme de feuilles pour enrouler les sushis. Elle permet de lutter contre l'anémie, la chute de cheveux et l'apparition de cheveux blancs. Elle est riche en vitamine B1, qui stimule les fonctions cérébrales, et en calcium.

J’en fais quoi ?
Grillé comme des chips, en remplacement des champignons de Paris, en caviar sur une pomme de terre au four, dans les omelettes, les sauces ou sous forme d’infusion.

Pour sa richesse en iode : le kombu

Ses atouts
Cette algue brune très iodée est utilisée par les Chinois depuis des siècles pour soigner le goitre thyroïdien. Elle est particulièrement recommandée dans les troubles vasculaires et pour combattre les problèmes d’arthrite.

J’en fais quoi ?
Frit, il forme un bâtonnet craquant pour l'apéritif ou l'accompagnement original d'une soupe ou d'un poisson.

Pour les artères : le wakamé

Ses atouts
C’est l’algue la plus riche en vitamine B12. Elle possède aussi de la thiamine et de la laminine qui préviennent le vieillissement des artères. Elle est aussi réputée pour son action bienfaisante sur la peau, les cheveux et les ongles.

J’en fais quoi ?
Dans les tourtes et les salades, pour les poissons, les viandes blanches ou renforcer les saveurs d’un potage.

Je les achète où ?
En magasins bio et diététiques. Les algues s’utilisent aussi facilement que du basilic haché. Pour saupoudrer les salades, les potages et tous les plats chauds ou froids. Pour débuter, vous pouvez réaliser votre propre tartare d’algues (recette en page cuisine). Surtout, évitez de les ramasser sur les plages, elles risquent de contenir des polluants (métaux lourds, mazout…).

C. Patez avec J.C Secondé
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !