Des langues orales...

Publié le 17 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Une question que se pose de nombreuses familles transculturelles de nos jours : quelle langue dois-je parler à mon enfant ? Mes parents sont latino-américain, je suis née en France. Ils se sont posés la même... Les institutions d'accueil de jeunes enfants ont également leur opinion là-dessus. Qui écouter ? Son cœur ? Ses origines ? Son désir d'aider son enfant à connaître autant de langues que nous ? La maîtresse ? Le médecin ? La psy ? L'orthophoniste ? Aujourd'hui les linguistes et les psycholinguistes préconisent une langue par personne (et donc chaque parent peut transmettre sa langue). Oui, mais voilà, je suis trilingue de naissance, et le papa de ma fille est français. Je vis en France. J'aimerai que ma fille comprenne autant la langue de mon père que celle de ma mère que celle du pays où elle vit, et le top du top serait qu'elle comprenne aussi les autres langues que ses parents ont apprises. Cela signifie que je devrai lui parler en 3 ou 4 langues ? Les enseignants d'école primaire en général recommandent le français, même aux parents étrangers ! Ce qui est une abérration! Forte de ces recommandations, j'en suis une seule : j'utilise celle dans laquelle je suis la plus à l'aise (pour m'exprimer sur le moment). Ce qui fait que lorsque je baigne dans une langue, je continue à m'adresser à elle dans cette même langue. Il existe des situations plus propice à parler dans une langue et pas une autre. Ma fille l'a sentie et me réclame des chansons brésiliennes lorsqu'elle est bercée, et des mots de réconfort castillan lorsqu'elle a un bobo. Et vous, comment avez-vous géré la transmission de votre culture ?

elisa
Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !