Digestion : envie de légèreté ?

Publié le 14 mars 2012 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Les problèmes de digestion n’ont pas leur pareil pour nous gâcher la vie ! Heureusement, la plupart du temps, les embarras gastriques sont bénins, faciles à soulager… et même à éviter. Suivez le guide !

Digestion : envie de légèreté ?

Lourdeurs, nausées, brûlures d’estomac, spasmes, remontées acides, ballonnements...
Parfois, notre organisme a bien du mal à digérer et les fauteurs de troubles sont nombreux ! En effet, la digestion est un mécanisme complexe, qui associe tous les organes du tube digestif, mais aussi les glandes salivaires, le foie, le pancréas… sans oublier certaines hormones. Il suffit d’un organe « paresseux », de quelques repas trop riches ou d’un simple déséquilibre de la flore intestinale pour tout chambouler !

Pour ménager votre estomac, il faut avant tout réviser votre hygiène alimentaire.
Première règle d’or : évitez les repas trop copieux et limitez les aliments trop gras, à l’origine de spasmes, ainsi que les irritants : boissons brûlantes, épices, café, alcool, tabac… Prenez le temps de manger, 3 fois par jour, sans grignotage et mâchez bien vos aliments pour faciliter la digestion. En effet, des repas pris sur le pouce favorisent la mauvaise digestion, tout comme la fatigue, l’anxiété et le stress.

Et si c’était le stress ?
« Je me fais de la bile », « Ça m’a secoué les tripes », « J’ai du mal à digérer ses paroles » :
ces expressions familières reflètent bien les liens entre nos émotions et la digestion.
Contrôlée par le système nerveux, celle-ci est directement affectée par le stress. Des nuits complètes, un peu d’exercice, une bonne hydratation (6 à 8 verres d’eau par jour) et le retour à une vie équilibrée suffisent souvent à réduire, voire à faire cesser les troubles intestinaux.
Toutefois, en cas de symptômes persistants ou chroniques, une consultation s’impose, car ils peuvent être le signe d’une intolérance (lactose, gluten…) ou d’une pathologie plus sérieuse…

Conseil d'expert : évitez les trouble-fête ! Si vous devez faire des "excès", aidez votre estomac à être au meilleur de sa forme :

    • Faites des repas équilibrés (surtout pas de jeûne) en privilégiant légumes et produits frais ;
    • Couchez-vous de bonne heure ;
    • Si vous fumez, diminuez votre consommation car le tabac favorise les remontées acides ;
    • Le jour même, évitez les vêtements serrés qui bloquent la digestion ;
    • Buvez beaucoup d’eau et mangez lentement, en mâchant : vous éviterez, en prime, d’être servi trois fois !

    D'autres informations sur lehning.com

    Consumer magazine Lehning & Moi
    Articles du dossier Bien digérer
    Envie de réagir ? Je prends la parole
    Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte