Du lait de dromadaire dans son biberon ?

Publié le 10 novembre 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Quelle drôle d’idée ! En fait, pas si saugrenue que ça quand on connaît ses multiples bienfaits sur la santé de bébé. Zoom sur ce nectar rare et précieux venu du désert.

Du lait de dromadaire dans son biberon ?

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler et pourtant, le lait de chamelle suscite de plus en plus l’intérêt des nutritionnistes et des professionnels de la santé. Il constituerait en effet une alternative intéressante pour les nourrissons souffrant d’allergie aux protéines de lait de vache ou d’intolérance au lactose.

Le lait de chamelle, un remède millénaire

Depuis longtemps, les vertus médicinales du lait de chamelle sont connues des peuples d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et d’Asie. Il est apprécié traditionnellement pour ses propriétés anti-infectieuses, anti-cancéreuses, anti-diabétiques et plus généralement comme reconstituant chez les malades convalescents et dans les états de fatigue. Il a la réputation de renforcer les défenses immunitaires et de stimuler l’activité physique des organismes en état de surmenage. Mais ces qualités ne s‘arrêtent pas là.

Tiviski, pour les petits

Les femmes de Nouakchott, en Mauritanie, disent que « les bébés nourris au lait de chamelle sont plus forts, plus sains et moins gras que les autres » rapporte Nancy Abeiderahmanne, qui a créé en 1989 la première laiterie industrielle de Mauritanie spécialisée dans les produits laitiers de camélidés baptisée Tiviski, le nom du premier produit de la laiterie : du lait de chamelle pasteurisé.

Beaucoup moins gras, moins sucré et plus digeste que les laits premier et deuxième âge réalisés à partir de lait de vache, pas toujours très bien tolérés par tous les bébés, le lait de chamelle éviterait les régurgitations et les diarrhées fréquentes chez les nourrissons, soulagerait ses douleurs abdominales, inhiberait certaines allergies et améliorerait son système immunitaire. C’est la conclusion des chercheurs de l’université de Ben Gourion en Israel, après une étude effectuée sur huit enfants âgés de 4 mois à 10 ans présentant une allergie aux protéines de lait de vache.

Le lait de chamelle, un lait proche du lait maternel

Doté de vertus extraordinaires de par sa richesse en fer (dix fois plus que le lait de vache), en minéraux (calcium , magnésium, phosphore, potassium, sodium et iode), en vitamine B et C (3 fois plus que le lait de vache), le lait de chamelle est celui qui se rapproche le plus du lait maternel et contient le plus de vitamine C.

Sa faible teneur en sucre (lactose) permet de réduire considérablement les risques d’intolérance au lactose. Même acidifié, le lait de chamelle ne coagule pas, ce qui rend sa digestion aisée pour le nourrisson.

Comme le lait maternel, le lait de chamelle contient de nombreuses substances antivirales, antinfectieuses et antibactériennes notamment des immunoglobulines (anticorps). Absentes des laits infantiles et du lait de vache, elles sont indispensables aux bébés dont l’immunité commence seulement à s'élaborer vers six mois et jusqu’à l’âge de 5 ans.

Sa composition en fait un lait aux propriétés thérapeutiques de plus en plus recherchées et utilisé dans le traitement de certains cancers, de la gastro-entérite, des ulcères gastriques, du diabète, de l’herpès, de la sclérose en plaque et même du VIH.

 

Christel Patez
Articles du thème Allaitement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par krys le 23 octobre 2010 à 23h05
Ou trouvez le lait de chamelle ?

Je n'habite pas la Mauritanie mais la France, je n'ai pas encore vu des prairies de chameaux et chamelles, alors où se procurer ce précieux lait? Merci

Par Aissa54 le 12 décembre 2014 à 12h06
lait de chamelle;

cher krys vous trouver le lait de chamelle dans le sud de l Algerie

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !