J'arrête de râler. Et vous ?

Publié le 27 juillet 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Comment puis-je faire pour que quelqu'un arrête de râler ?

J'arrête de râler. Et vous ?

C’est une question que l’on me pose très souvent. Avez-vous remarqué à quel point on remarque ce qu’on n’aime pas chez les autres plus facilement que chez nous ? Avec ce challenge je crois fermement que le changement commence par soi-même.

Commencez par vous demander : « Est-ce que moi je râle trop ? », « Suis-je heureux avec mon niveau de râlerie », « Est-ce que moi je vois l’intérêt de râler moins ? ».

Si vous avez un collègue, un conjoint, un parent, un ami qui râle trop à votre goût, commencez par vous observer vous-même. Il y a un vieux proverbe russe qui dit : « Si vous voulez nettoyer le monde entier, commencez par balayer devant chez vous ».

Voyez-vous, je crois profondément que tout être humain s’entoure de personnes qui lui ressemblent. Je crois aussi que les choses qui nous énervent le plus dans la vie sont des choses que nous devons améliorer nous-mêmes. Si vous êtes entouré de râleurs et si cela vous agace, alors il y a de fortes chances que vous soyez vous-même un râleur. Et même si vous râlez peu, c’est une zone sensible chez vous, et supprimer vos propres râleries aura probablement un grand impact sur votre vie. En tout cas tout cela s’est avéré être très vrai pour moi.

Je voudrais vous lancer le défi de mettre un bracelet à votre poignet et de commencer le challenge. En toute humilité, observez le nombre de fois où vous râlez. Ne vous jugez pas. Personne n’est là pour vous juger. Soyez humble et faites le constat vous-même, pour vous-même. Je suis prête à parier que vous allez vous rendre compte que vous râlez bien plus que vous ne le souhaitez vraiment.


Outil

Râler, c’est un peu comme avoir mauvaise haleine. On le remarque quand ça vient de la bouche de quelqu’un d’autre, mais pas quand ça vient de la nôtre. Je voudrais donc vous inviter à montrer l’exemple.

Quand vous commencerez à changer votre vie en arrêtant de râler (même si vous ne vous sentez pas trop râleur), vous deviendrez un exemple de vie positive et cela va inspirer vos proches. En plus, si vous ne participez pas aux râleries, les autres seront moins tentés de râler autour de vous.


Témoignage

« Ce matin pff f je me suis levée ronchonnante, il fallait m’habiller… pff f je rentre plus dans rien… gnagnagna… Et puis je me suis dit : “Bon, sois je continue ainsi toute la journée, c’est c** on est dimanche, soit je vais voir Christine ou je lis Arnaud (Desjardins)”. Finalement, j’ai choisi de venir t’écouter ! Et j’arrête de râler !!!!!!! Ma journée et celle de ceux qui m’entourent s’en trouvent éclairés ! Merci Christine pour ces graines de bonne humeur que tu fais pousser à des milliers de kilomètres de chez toi. Bizzz ». Élodie.

Ce challenge est pour vous. Regardez-vous dans le miroir et évaluez à quel point vous râlez. Est-ce que vous avez râlé aujourd’hui ? Hier ? Cette semaine ?

"J'arrête de râler", de Christine Lewicki, collection dirigée par Anne Ghesquière aux éditions Eyrolles.

Christine Lewicki
Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !