La bourrache : une huile complète

Publié le 24 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

La bourrache ? Une huile riche en acides gras insaturés, acides linoléiques et gamma-linoléniques.

cystite, menopause

Les acides linoléiques absorbés avec l’alimentation peuvent être transformés en acides linoléniques mais ce processus, comme avec l’huile d’onagre, peut être perturbé chez certains. D’où l’intérêt d’une supplémentation en huile de bourrache, en particulier pour ceux qui souffrent de détresse respiratoire aiguë.  Des études cliniques ont démontré une bonne efficacité de cette huile en cas de dermatoses.

Elle est aussi utilisée en usage interne, en cas de cystite et d’inflammation rénale, de toux, rhumatismes, d’inflammations veineuses, de troubles liés à la ménopause. En usage externe, dans le traitement des blessures, des dermatoses, elle est utilisée sous forme de crèmes ou d’huile pour des frictions, et sous forme de gélules. L’huile de bourrache est aussi utilisée en cuisine.

Cette posologie générale est donnée à titre indicatif. Pour plus de précisions, demandez conseil à votre pharmacien.

Patricia Riveccio
Articles du thème Compléments alimentaires
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !