La diversification

Publié le 6 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Dès le début j'ai décidé de ne pas me stresser avec ça. Je me souviens que ce sujet a toujours été conflictuel lorsque j'étais enfant. Je voulais absolument éviter une répétition. Aujourd'hui tout s'explique par mon allergie alimentaire. Naturellement, depuis enfant je posais énormément de problème à manger les aliments dont je me suis révélée allergique/intolérante (le gluten, et le lait de vache, brebis et chèvre). Forte de cette expérience j'ai décidé de faire confiance à ma fille.

Rapidement elle a été intriguée par le contenu de nos assiettes, sa première étape a consisté à se barbouiller les mains de tomates cerises écrasées... Elle a décidé de porter à la bouche un aliment seulement à 8 mois. C'était un abricot! Et depuis elle goûte, apprécie et réclame progressivement de plus en plus d'aliments.

Oui c'est elle qui décide quoi manger. Bien souvent quand j'explique de cette façon les choses on me rétorque « je mangerai des biscuits au lieu de dîner correctement. » Mais voilà je ne lui propose uniquement que des bonnes choses. Alors des fois je m'achète des chips, elle se jette dessus et en mange énormément. Ce comportement a été répété seulement 3 fois. Depuis s'il y a des chips, elle en mange 4, 5 et réclame sa part du dîner comme nous.

J'ai pris également le parti de ne jamais rendre en purée un aliment. Cela dénature le goût et ses gencives suffisaient largement pour écraser des petits morceaux (sans compter le travail de préparation que cela demande puis ensuite l'habituation nécessaire pour manger des morceaux). Je l'ai toujours laissée gérer elle-même ce qu'elle portait à la bouche. Jamais je n'ai ouvert sa bouche contre son gré et fourrer mes doigts pour rattraper... J'étais là, je veillais (prête à toute manoeuvre pour libérer ses voies respiratoires) en lui faisant part de mon mécontemement lorsque elle avait mis en bouche un objet sale.

Je ne sais pas si c'est cette éducation ou si j'ai de la chance mais ma fille n'est pas du genre à tout porter à la bouche (cailloux etc) et elle préfère nettement un artichaut à un gâteau.

elisa
Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par belleble le 7 septembre 2007 à 11h46
Je n'en suis pas encore là

Je n'en suis pas encore là (dans quatre mois minimum - d'ici là, je compte bien continuer à allaiter), mais je note ta manière de procéder. On verra comment cela se passe en temps voulu.

Par elisa le 8 septembre 2007 à 19h34
Tu nous diras :)

Tu nous diras :)

Par belleble le 13 septembre 2007 à 12h58
Oui, je vous dirai :-)

Oui, je vous dirai :-)

Par maryrobin le 2 septembre 2008 à 10h37
methode

bonjour

passer du solide directement .. mais comment éviter pour que bébé ne s'étrangle pas ? est ce bon de passer du solide directement, d'après les lectures on commence par du liquide ??

merci pour vos conseils
mais si elle n'a pas de dents comment s'y prendre ?

maryline

Par elisa le 2 septembre 2008 à 13h20
Oui l'éducation

Oui l'éducation traditionnelle en Occident préconise le liquide, le mixé puis les petits morceaux pour arriver aux bouchées. Autour de moi j'ai vu de nombreux enfants rester aux purées et recracher les petits morceaux (même mou).
Pour éviter cela j'ai préféré faire autrement. La leche League réunit depuis 30 ans des mamans et en réunion j'ai vu beaucoup de bébés, sans dents, n'ayant jamais mangé de purée.

Les gencives sont très durs, aucun problème pour mâcher. Bien sûr il ne faut pas donner à bébé une entrecôte, mais des tout petits morceaux tendres que bébé peut mâcher et imbiber de salive.

Plutôt que le mixer préférez des petits morceaux.

Il est vrai que certains bébés s'étranglent. L'allaitement exclusif est conseillé jusqu'à 6 mois au moins et un an au mieux. A un an je ne pense pas que bébé s'étrangle. Si on laisse décider de commencer sa diversification quand il est prêt, la probabilité pour qu'il s'étrangle est minime.

Si la diversification est précoce, forcée alors oui, tant qu'il n'a pas le réflexe de la déglutition coordonnée avec la mastication et la bonne utilisation de sa langue... il ne faut lui présenter que des biberons en attendant que cela murisse.

Tiens cela me fait penser que l'allaitement engage plus de muscle que le biberon. Donc un bébé biberon a un certain retard à récupérer...

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !