La grossesse et la phytothérapie

Publié le 17 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

La médecine par les plantes permet de traverser en douceur l'aventure de la grossesse. 

Grossesse et phytothérapie

Ortie, Urtica dioica : tonique général, elle redonne force, courage et vitalité. Elle stimule le métabolisme. Cette petite alliée revitalise tout le corps, remonte le moral et donne de l’énergie.

Trèfle rouge, Trifolium pratense : très nutritive, riche en oligo-éléments, elle est aussi et surtout alcalinisante et permet donc de rétablir le PH (problèmes d’acidité).

Pissenlit, Taraxacum officinale : son action diurétique « light » permet d’assurer un bon équilibre hydrique au corps et d’évacuer les toxines.

Contre les nausées :

Reine-des-prés, 50 g de fleurs et de feuilles
Mouron-des-oiseaux, 30 g de fleurs et de feuilles
Cassis, 40 g de feuilles.

Mettez 20 g de ce mélange dans 1 l d’eau bouillante, laissez infuser 10 mn. Buvez 1 tasse 3 fois par jour, après le repas. Jusqu’à amélioration.

Pour la nervosité :

Coquelicot : 30 g de fleurs
Mélisse : 20 g

Mettez les plantes dans 1 l d’eau bouillante, laissez infuser 10 mn. Buvez 1 tasse 3 fois par jour, après le repas. Jusqu’à amélioration.

Et encore :

Pour le système circulatoire : trèfle rouge,  bardane, agripaume, ail
Pour le système intestinal : framboisier, poudre d’orme, graines de lin ou de psyllium
Pour le système nerveux : camomille, mélisse, paille d’avoine, basilic, bourrache

Patricia Riveccio
Articles du thème Phytothérapie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi