La ménopause et les plantes phyto-oestrogéniques

Publié le 19 septembre 2007 - Mis à jour le 25 novembre 2012

En raison de leur similarité structurelle avec les oestrogènes, les phyto-oestrogènes ont fait l’objet d’un grand intérêt scientifique. 

Ménopause et plantes phyto-oestrogéniques
Ménopause et plantes phyto-oestrogéniques

De nombreux essais cliniques évaluant l’efficacité des isoflavones de soja sur les troubles du climatère ont été réalisés et ont montré pour la plupart une efficacité sur les bouffées de chaleur.

Le soja

Pour obtenir des effets, notamment sur les bouffées de chaleur, un apport quotidien de 60 mg d’isoflavones de soja par jour est la dose reconnue aujourd’hui efficace par la communauté scientifique pour contribuer à réduire les bouffées de chaleur et à améliorer le sommeil.

La sauge, Salvia officinalis

Les feuilles et les fleurs (fraîches ou séchées) sont surtout utilisées dans les troubles de la péri-ménopause et de la ménopause dans la mesure où elle est riche en hormones végétales. La sauge contribue à limiter les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur. L’huile essentielle de sauge est utilisée mais à petites doses et sur prescription médicale. La sauge combat également la fatigue.

En tisane : 2 cuillerées à café de fleurs et de feuilles séchées par tasse. Laissez infuser 5 minutes dans de l’eau bouillante. Filtrez. Buvez 2 à 3 tasses par jour.

La graine de lin

 

Étant donné que les phyto-oestrogènes que renferment les graines de lin peuvent avoir un effet sur le métabolisme des oestrogènes, la consommation de graines de lin ou de ses composantes pourrait jouer un rôle dans la prévention du cancer du sein.

Le houblon, Humulus lupulus

De la même famille que le canabis, la fleur de houblon est riche en phyto-œstrogène. Elle diminue donc les bouffées de chaleur et freine également l'ostéoporose.

Le trèfle rouge, Trifolium pratense

L'action oestrogénique des isoflavones du trèfle rouge (daidzéine, génistéine, formononétine et biochanine A) a attiré l’attention des chercheurs.

Patricia Riveccio
Articles du thème Bien vivre sa ménopause
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par ouison le 26 octobre 2008 à 22h59
? ? ? ? ? ? Question

Comment se fait-il que la Médecin qui vient tout juste de me donner mon diagnostic pour un carcinome canalaire infiltrant me défend de prendre des plantes phyto-oestrogènes, me disant que ces dernières agissent tout simplement comme engrais au cancer du sein que je vais me faire opérer le 5 novembre prochain ? ? ? ?

Par cathies le 1 avril 2009 à 10h46
graine de lin brun

comment utilise t-on les graines de lin brun. Dans quel plat peut-on les mettre ?
Je vous remercie.

Par slc le 20 novembre 2009 à 09h21
utilisation des graines de lin

l'idéal, c'est de moudre grossièrement les graines à l'aide d'un moulin à café ou tout autre mixer, ensuite on peut en saupoudrer sur les salades, dans les potages ou les yaourts.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !