La mise en route du travail

Publié le 15 juin 2012 - Mis à jour le 25 novembre 2012

Voici quelques suggestions pour passer le temps agréablement :

  • Profitez de votre compagnon : repas aux chandelles, pique-nique,…
  • Profitez de vos enfants : organisez des sorties ou ballades avec eux ;
  • Faire vous plaisir : massage, soins cosmétiques, cinéma, théâtre…

Les premiers signes
Ils ne sont pas tous présents ou remarqués et n’apparaissent pas toujours dans cet ordre :

 

  • Une irrésistible envie de tout ranger et nettoyer ;
  • Des séries de petites contractions ;
  • La perte du bouchon muqueux (perte de sang accompagnée de glaire) ;
  • La sensation que votre bébé est si bas qu’il va sortir tout seul ;
  • Des douleurs cervicales semblables à celles des règles sans forcément avoir de contractions, preuve que votre col se prépare ;
  • Des douleurs en bas du dos ;
  • La poche des eaux se perce avant le travail.

Malgré notre grande curiosité au sujet de la mise en route du travail, nous n’avons pas encore compris ce procédé dans toute sa complexité. Visiblement, plusieurs évènements entrent en action pour permettre au travail de se déclancher :

  • Le changement hormonal dans votre corps en fin de grossesse avec l’augmentation des oestrogènes encourage l’ocytocine à contracter votre utérus ;
  • L’ocytocine déclenche la production des prostaglandines afin de mûrir notre vol pour la dilatation ;
  • Le changement hormonal dans le placenta de votre bébé encourage également ce procédé ;
  • Vous, la maman, et votre volonté d’enfanter ;
  • Votre bébé et sa volonté de naître.

Cet article est tiré du livre de Marie Touffet, Ma grossesse bio et naturelle : De la conception à la naissance, paru en 2008 aux Editions Eyrolles.

Marie Touffet
Articles du thème Ma grossesse au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !