L’acné et la phytothérapie

Publié le 12 septembre 2007 - Mis à jour le 24 novembre 2012

Les plantes ont réponse à presque tous les maux, dont l’acné.

L’acné et la phytothérapie
L’acné et la phytothérapie

Bardane, Arctium lappa : anti-infectieux, elle guérit un grand nombre de lésions cutanées. En suspension intégrale (SIPF) de plante fraîche : ½ cuillerée à café dans un verre d’eau matin et soir, pendant 2 mois. En teinture mère (TM), 50 gouttes le matin.
 
 
Pensée sauvage : elle favorise l’élimination des toxines et est particulièrement indiquée dans les cas de dermatoses telles que l’acné. En teinture mère, 30 gouttes dans un verre d’eau 2 fois par jour, pendant 3 mois.
  
Calendula : puissant antiseptique, détoxiquant et cicatrisant. En teinture mère, quelques gouttes sur une compresse. A appliquer 2 fois par jour.
  
Ortie : extrêmement riche en sels minéraux et en vitamines A et C, elle est particulièrement efficace  pour traiter certaines dermatoses dont l’acné. En infusion : 1 cuillerée à café par tasse. A boire 3 fois par jour, en cure de 20 jours. En gélules : 2 le matin et 2 le soir, pendant 1 à 2 mois.
 
Sureau et eucalyptus : la première est anti-inflammatoire, la seconde, fleur d’eucalyptus, est antiseptique. En fumigation : faire une infusion avec 2 parts de sureau, pour 1 part d’eucalyptus dans de l’eau portée à ébullition. Se couvrir la tête d’une serviette, se pencher au-dessus de l’infusion environ 10 minutes.
 
Patricia Riveccio
Articles du thème Solution anti-acné
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte