Maman

L’allaitement et le poids… de la maman

Publié le 4 février 2008 - Mis à jour le 1 août 2016
© Fotolia

Même si l'on sait qu'après une grossesse, le corps ne redeviendra jamais tout à fait le même qu'avant, on a quand même légitimement envie de perdre les kilos pris pendant ces neuf mois.

 

Que sont ces kilos pris pendant la grossesse, si on leur enlève le poids du bébé à la naissance, celui du placenta et du liquide amniotique et une éventuelle rétention d’eau ? Des graisses prévues par
la Nature comme réserves en vue de l’allaitement
.

Si l’on n’allaite pas, ces graisses ne seront pas utilisées dans ce but, et il faudra donc faire quelque chose pour les faire partir.
Si l’on allaite par contre, il y a de fortes chances pour qu’on retrouve plus facilement et sans effort son poids d’avant grossesse et sa ligne. Peut-être pas dans les tout débuts, mais c’est généralement le cas au bout de quelques mois d’allaitement.

A condition bien sûr de ne pas manger comme quatre sous prétexte de « manger pour deux » : comme la femme enceinte, la femme qui allaite utilise mieux sa ration alimentaire (son métabolisme est différent) et les apports généralement recommandés sont sans doute surestimés.

Et si, malgré l’allaitement, on a encore des kilos à perdre, rien n’empêche de faire un régime modéré pendant qu’on allaite, à condition de respecter quelques règles de prudence :

  • attendre deux ou trois mois après l’accouchement ;
  • éviter les régimes trop restrictifs* ;
  • ne pas chercher à perdre plus de 2 à 3 kg par mois ;
  • et ne pas oublier l’exercice physique, qui aide beaucoup et en plus met en forme !

*A savoir : les Weight Watchers ont un régime spécial femmes allaitantes.

Claude Didierjean-Jouveau
Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte