L’angine et la phytothérapie

Publié le 13 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Les plantes peuvent se révéler très efficaces pour soigner une angine. En infusion, en gargarisme ou encore en inhalation, elles apaisent.    

L’angine et la phytothérapie

La propolis : c’est la substance résineuse que les abeilles recueillent sur les bourgeons et les branches de certains arbres. Ses propriétés bactéricides, fongicides, anesthésiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes sont indispensables à la gorge malade. Spray Buccal à la Propolis bio, Super Diet.

Thym, Thymus vulgaris : l’un des antiseptiques végétaux les plus puissants. C’est la plante incontournable de l’hiver !

Voie interne :

En infusion : laissez infuser 2 g

(1 cuillerée à soupe) de thym dans une tasse d’eau bouillante pendant 5 mn, filtrer. Buvez 1 tasse matin et soir.

En gélules de 240 mg : prendre 2 gélules matin et soir, avant les repas.

Guimauve : dotée de propriétés apaisantes et expectorantes. 50 g de fleurs et de feuilles dans 1 l d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. 1 tasse 3 fois par jour après le repas, pendant 24 h.

En inhalation :

Guimauve : 50 g de feuilles dans 1 l d’eau chaude. Versez dans un  bol et respirez pendant 10 à 15 mn matin et soir.

Gargarisme :

Ronce + noyer : 15 g du premier et 35 g pour le second dans 1 l d’eau froide. Faites bouillir 3 mn puis laissez infuser 20 mn. Filtrez et gargarisez-vous pendant plusieurs minutes 2 à 3 fois par jour.

Patricia Riveccio
Articles du thème Phytothérapie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !