L’asthme et l’aromathérapie

Publié le 14 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

L’aromathérapie et ses huiles essentielles peuvent agir en prévention face à l’asthme, elles sont également d’excellents antibactériens.    

L’asthme et l’aromathérapie

L’intérêt est d’essayer d’avoir de moins en moins besoin des médicaments.
En prévention d’asthme allergique ou nerveux.

Voie rectale, pour bébé (à faire faire à l’officine)

HE Petasite, Petasites officinalis, antispasmodique exceptionnel. 10 mg.
HE Pin de Patagonie, Pinus ponderosa, antispasmodique. 10 mg.
HE Estragon, Artemisia dracunculus, antispasmodique, antiallergique. 10 mg.
HE Camomille, Chamaemellum nobile, calmant du système nerveux. 15 mg.

Pour 1 suppositoire de 1 g, un suppositoire le soir pendant 3 jours.

Voie rectale, pour enfant

HE Petasite, Petasites officinalis. 15 mg.
HE Pin de Patagonie, Pinus ponderosa. 15 mg.
HE Estragon, Artemisia dracunculus. 15 mg.
HE Camomille, Chamaemellum nobile. 20 mg.

Pour 1 suppositoire de 2 g, un suppositoire le soir pendant 3 jours.

En cas de crise, pour adultes

Voie interne

HE d’ail, allium sativum : elle a une action préventive très large sur l’organisme. 2 gouttes.
HE d’anis vert, Pimpinella anisum : elle a des effets expectorants et antibactériens. 1 goutte.
HE citron, citrus limonum : préventive et curative dans toutes les infections virales ou bactériennes. 3 gouttes.
HE Lavande, Lavandula angustifolia : calmante, sédative, antispasmodique, anti-inflammatoire. 2 gouttes.

Prenez, matin, midi et soir, une ou plusieurs de ces huiles essentielles, mélangées à 1 cuillerée à café de miel ou dans une tasse de tisane. Jusqu’à amélioration.

Patricia Riveccio
Articles du thème Aromathérapie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !