Le Tiers Séparateur

Publié le 4 avril 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Si vous vous intéressez à la psychologie, peut-être avez-vous déjà entendu ce mot : Le Tiers ? Le Tiers Séparateur ? La nécessité de ne pas resté collé à son enfant, le rôle du père qui doit séparer le bébé de sa maman ? Et peut-être même que le cododo ou l'allaitement long ou encore la difficile séparation avec le bébé ou l'inquiétude permanente qui vous ronge ou le refus de mettre son enfant en nourrice ou à l'école sont pour vous et votre entourage autant de preuves sur ce Tiers Séparateur absent ? Pas nécessairement. Tout dépend des raisons de ce choix. Un exemple caricatural : Si vous optez pour le cododo afin d'éviter toute intimité éventuelle avec votre homme... Cela pose question. Là c'est une autre histoire. Ce que je voulais surtout dire, c'est que ce rôle de Tiers Séparateur n'est pas dévolue au papa! Et que la mère élevant son enfant elle-même est pas définition trop collée. Non. Ce Tiers Séparateur est dans la tête. Si votre vie est dévouée à vos enfants. Si vous vous ennuyez quand votre enfant dort/est absent, Si vous n'avez pas d'autres centres d'intérêt que votre enfant, alors, il se pourrait bien que vous étouffiez votre enfant. Ce qui est une des conséquences possible lorsque le Tiers Séparateur est absent.

elisa
Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par missvixens le 19 avril 2008 à 22h29
salut Elisa

salut Elisa

je suis tout à fait d'accord avec toi le Tiers séparateur est avant tout dans la tête, étant une maman célibataire depuis la naissance de mon bébé j'ai toujours fais en sorte que nous ne soyons pas collé l'un à l'autre. Après un allaitement qui a duré 10 mois j'ai repris le travail mais j'avais déjà commencé a mettre quelques heures par semaine mon fils chez la nounou.quel bonheur pour moi de respirez enfin pendant ces quelques heures et bonheur pour lui de rencontrer de nouvelles personnes.

Par elisa le 22 avril 2008 à 22h16
Prendre la précaution de ne

Prendre la précaution de ne pas étouffer son enfant, ne pas vivre que pour lui etc n'impose pas non plus de séparation physique.

Mais je comprend très bien ce besoin de respirez sans bébé, avoir un temps enfin pour soi!!!

Par contre je ne sais pas si pour le bébé c'est vraiment un plaisir de rencontrer de nouvelles personnes, peut-être mais je doute que cela soit sans son parent.

J'espère ne pas vous culpabiliser ou vous choquer, c'est ainsi que je ressens les choses selon mon expérience tant pratiques que théoriques.

Et puis tous les enfants sont différents. Certains vivent très bien la séparation dès tout petit, alors que d'autre ont encore beaucoup de mal même tardivement.

Par missvixens le 23 avril 2008 à 20h15
Pas de souci je ne suis

Pas de souci je ne suis aucunement choquée et je ne culpabilise pas du moins je ne culpabilise plus....car il fut un temps ou j'étais rongée par les remords de laisser mon fils chez une nounou lorsque j'ai repris le travail à temps plein; mais j'ai été rassurée lorsque la crèche familiale m'a proposée une période d'adaptation ou nous nous retrouvions tous (nounou bb & moi) pour passer du temps ensemble. et ces moments nous ont permis à tous de mieux nous connaitre et de s'habituer les uns aux autres.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !