L'importance des acides gras oméga 3 végétaux pour le nourrisson

Publié le 29 novembre 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

L'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) a accordé une allégation santé concernant l'acide alpha linolénique (ALA) pour sa contribution au développement du cerveau et des tissus notamment chez l'enfant pour les raisons scientifiques invoquées suivantes.

L'importance des acides gras oméga 3 végétaux pour le nourrisson

L’ Acide alpha-linolénique (ALA)  est un acide gras essentielle oméga 3 végétal indispensable à la vie car l’organisme ne le fabrique pas . C’est à partir de lui que l’organisme synthétise les oméga 3  EPA et DHA ; c’est donc un acide gras majeur pour le tissu cérébral et le système nerveux central. L’insuffisance en acide alpha-linolénique peut entrainer des anomalies neurologiques et un ralentissement de la croissance.

Il est à noter que l’ALA, comme d’autres nutriments essentiels, est nécessaire en quantités adéquates pour le cerveau et le développement normal du tissu nerveux. Il est actuellement conseillé pour les nourrissons et les enfants jusqu’à trois ans. (d’après l’ European Food Safety Authority, 2011) ; les valeurs recommandées sont fonction des calories ingérées . les scientifiques recommandent de supplémenter les nourrissons de 4-12 mois jusqu’à l’âge de 4 ans de la manière suivante :

  • Pour les nourrissons de 4-12 mois : 390 mg de ALA /jour.
  • Pour les bébés de 1-4 ans : 610 mg par jour.


Notre conseil  : 
1 à 2 capsules de OEMINE 3  à ouvrir et mettre dans les aliments : cela apporte 300 mg de ALA et la dose recommandée de vitamine E végétales qui complètent l’alimentation pour éviter des carences.

En savoir plus sur Oemine

Dr Paul Dupont
Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte