L'OMS recommande 6 mois d'allaitement exclusif

Publié le 2 août 2012 - Mis à jour le 25 novembre 2012

La semaine mondiale de l'allaitement, qui se déroule du 1er au 7 août, est l'occasion pour l'OMS de rappeler aux femmes du monde entier que le lait maternel est l'un des moyens les plus efficaces de préserver la santé des enfants. Forte de ce constat, elle recommande l'allaitement au sein exclusif pendant les six premiers mois suivant la naissance.

Allaiter à la demande

Les recommandations sont même beaucoup plus précises puisque l'OMS estime qu'entre l'âge de 6 mois et deux ans l'allaitement doit continuer tout en le complétant par une autre alimentation. Concrètement la recommandation est très précise : l'allaitement au sein doit commencer dans l'heure suivant la naissance, l'enfant doit être allaité "à la demande", aussi souvent qu'il le désire, nuit et jour. Les biberons et les tétines sont à éviter.

Une défense naturelle

Les bienfaits sur la santé de l'enfant de l'allaitement maternel ne sont pourtant plus à prouver. Il apporte tous les nutriments qu'il lui faut pour son développement et contient de plus des anticorps qui l'aident à se défendre contre les maladies. Le lait maternel permet notamment d'éviter les diarrhées. Il est par ailieurs prouvé que les enfants nourris au sein seront des adultes en meilleure santé que les autres. Ils ne souffriront ni de surpoids ni d'obésité, ni de diabète, et les risques d'hypertension artérielle et de taux élevés de cholestérol seront moindre.

Bénéfique pour les mères

Pour les mères, les bienfaits sont également nombreux selon l'OMS. Elle souligne que l'allaitement entraîne souvent un arrêt des règles et évite ainsi pendant environ 6 mois d'avoir recours à des moyens de contraception (98% de protection pendant les 6 mois suivant l'accouchement). Par ailleurs l'allaitement atténue le risque de cancer du sein et de l'ovaire. Il permet aussi de retrouver plus vite son poids d'avant la naissance et prévient l'obésité.

Reste la question de la conciliation de l'allaitement avec sa vie professionnelle.  La reprise du travail est très fréquemment synonyme de l'arrêt brutal de l'allaitement avant les six mois recommandés. Des crèches dans certaines entreprises, des lieux pour allaiter existent, mais ils sont encore rares même s'ils sont de plus en plus nombreux. C'est dans ce domaine et dans l'éducation de la société que les progrès restent les plus importants à accomplir selon l'OMS.

Le site dédié à l'allaitement de l'OMS

PA Ruquier
Articles du thème Allaitement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !