Grossesse

Mon accouchement assisté : la césarienne

Publié le 29 juin 2009 - Mis à jour le 24 novembre 2012
© Fotolia

La césarienne est une opération chirurgicale qui a pour but de faire naître l’enfant lorsque la naissance vaginale n’est pas possible ou que la naissance doit se faire rapidement pour des raisons de santé chez la maman ou le bébé. Utilisée dans le bon contexte, c’est une opération qui a sauvé et continue à sauver des vies quotidiennement et dans le monde entier. Sous péridurale, votre peau, vos muscles abdominaux et votre utérus sont incisés, puis la poche des eaux est percée afin de pouvoir tirer votre bébé.

En France, selon la Statistique des établissements de santé (SAE), le taux de césarienne est passé de 10,9 % en 1981 à presque 20 % en 2005. L’OMS considère que ce taux devrait être compris entre 5 et 15 %. Ces chiffres font vraiment réfléchir sur le thème de la médicalisation de la naissance.

Les raisons médicales qui peuvent provoquer une césarienne sont les suivantes :

  • le placenta couvre le col de l’utérus (placenta prævia) ;
  • le cordon ombilical se trouve devant votre bébé (procidence du cordon) ;
  • votre bébé se présente de façon transversale ou par le front ;
  • l’accouchement ne progresse pas, malgré votre meilleure volonté et celle de votre soutien ;
  • votre santé ou celle de votre bébé est en danger immédiat.

Les raisons pour éviter une césarienne, si les raisons indiquées précédemment ne sont pas réellement présentes, sont les suivantes :

  • c’est une opération qui nécessite une période de rétablissement à un moment où vous avez besoin de toutes vos facultés physiques afin de prendre soin de votre bébé ;
  • comme toute opération, elle comporte des risques d’infections et de désagréments dus aux médicaments administrés.

Si vous devez avoir une césarienne pour des raisons médicales, voici quelques suggestions pour améliorer votre expérience et celle de votre bébé :

  • s’il est possible de laisser le travail débuter avant la césarienne, cela assure que votre bébé est prêt à naître et que le cocktail hormonal prévu à ce moment se met en place ;
  • la présence de votre compagnon ou une autre personne peut être exigée ;
  • exigez que votre bébé soit en peau à peau ;
  • la naissance lotus est possible ;
  • si vous voulez être la première à découvrir le sexe de votre bébé, mentionnez-le.

Consultez un homéopathe ou un naturopathe afin de prendre des remèdes pour vous rétablir rapidement et alléger les effets des médicaments pour vous et votre bébé. Après la naissance, consultez un ostéopathe pour vous et votre bébé pour vous aider dans votre rétablissement. Communiquez et échangez vos sentiments avec votre compagnon, votre sage-femme et/ou votre médecin à la suite de votre césarienne.

Cet article est tiré du livre de Marie Touffet, Ma grossesse bio et naturelle : De la conception à la naissance, paru en 2008 aux Editions Eyrolles.

Marie Touffet
Articles du dossier Accouchement naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !