Mon accouchement assisté : la péridurale

Publié le 29 juin 2009 - Mis à jour le 24 novembre 2012

En France, la péridurale est devenue tellement « commune » que beaucoup de femmes ne se posent même pas la question de vivre une naissance physiologique.

Qu’est-ce que la péridurale ?

C’est l’introduction d’un liquide anesthésiant par l’intermédiaire d’un cathéter, inséré dans l’espace « péridural » situé autour de la membrane enveloppant la moelle épinière, en bas de la colonne vertébrale. Le cathéter reste en place de façon à pouvoir ajouter de la préparation anesthésiante si les douleurs réapparaissent.

Ses avantages

  • Elle diminue considérablement ou complètement la douleur provoquée par vos contractions.
  • Lors d’un accouchement difficile et qui ne progresse pas normalement, elle peut faciliter le relâchement de vos muscles et aider la descente de votre bébé.

Ses inconvénients

  • Elle nécessite que vous soyez allongée pendant l’accouchement, que votre pression sanguine soit surveillée, qu’un cathéter urinaire soit installé ou une sonde utilisée afin de libérer votre urine de temps à autre.
  • Elle nécessite que le coeur de votre bébé soit constamment surveillé avec le monitoring.
  • Elle requiert souvent l’accélération des contractions par l’administration d’une hormone de synthèse (syntocinon).
  • Elle est responsable, selon certaines études américaines56, d’une utilisation plus importante des forceps, due au manque de sensations durant l’expulsion ; ce qui augmente par voie de fait le taux d’épisiotomie.
  • Elle pourrait augmenter le risque de césarienne si c’est votre premier bébé, même si les études à ce sujet sont encore controversées.
  • Elle peut vous dissocier de votre accouchement, séparant le physique de l’émotionnel.
  • Elle n’est pas toujours efficace, la procédure devant parfois être refaite.
  • Elle peut provoquer des maux de tête durant plusieurs jours.
  • La zone où le cathéter a été inséré peut rester sensible, voire paralysée, pendant des jours (jusqu’à deux ou trois semaines après la naissance).

Cet article est tiré du livre de Marie Touffet, Ma grossesse bio et naturelle : De la conception à la naissance, paru en 2008 aux Editions Eyrolles.

Marie Touffet
Articles du dossier Accouchement naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par michou le 6 novembre 2009 à 02h12
PERIDURALE

L ACCOUCHEMENT AVEC PERIDURALE ME SEMBLE SIMPLE?MAIS QU EL RISQUE APRES?

Par Clara 1949 le 7 juin 2012 à 19h08
péridurale

J'ai souffert le martyre lors de la péridurale, une horreur, une torture qui n'a pas duré mais je n'en garde pas un bon souvenir surtout que je ne l'avais pas demandée. Je ne dilatais pas et je ne vois pas pourquoi la péridurale aurait changé quelque chose>. Tout s'est terminé par la césarienne dont je garde un très bon souvenir. Je n'ai pas été traumatisée d'accoucher de cette façon, mon bébé était magnifique et en très bonne santé. Je crois qu'il ne faut pas non plus se prendre la tête. la naissance d'un bébé en bonne santé est déjà une grande chance, pour le reste ...... allons, allons, J'ai eu la chance de ne pas avoir le baby blues, j'attendais ce bébé depuis 17 ans. Mon grand bébé a maintenant 25 ans, et quel bonheur !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !