Bébé

Nutrition du tout-petit (0 à 3 ans)

Publié le 23 juin 2010 - Mis à jour le 5 mars 2014
Delphine est naturopathe et reflexologue. Juriste de formation, elle a exercé le droit communautaire de la concurrence avant de changer de voie pour se consacrer à une profession dont l’être humain, considéré dans son ensemble, est le point central et fondamental. Elle exerce à Versailles et en entreprise.
Alimentation nourrisson
Alimentation nourrisson
© Fotolia

La bonne santé de votre tout-petit dépend en grande partie de son alimentation. Elle doit être saine, équilibrée, savoureuse et surtout non intoxicante, donc bio.

Nutrition du tout-petit (0 à 3 ans)
Nutrition du tout-petit (0 à 3 ans)
De quoi a-t-il besoin ?
De 0 à 6 mois révolus, votre bébé n’a besoin que de lait.
Maternel de préférence, ou de lait « infantile » adapté si vous n’avez pas choisi ou pas pu allaiter.

A partir du début du 7ème mois, les capacités digestives de votre bébé sont plus développées et permettent de diversifier très progressivement son alimentation.

Repères de principe

  • Pas de viande ou de poisson avant 6 mois révolus et idéalement avant 1 an.
  • Evitez les viandes grasses peu digestes (porc), la charcuterie et préférez leur volailles et bœuf.
  • Le poisson doit être de préférence sauvage et petit (malheureusement, plus le poisson est en bout de chaîne alimentaire, plus sa chair concentre les métaux lourds toxiques comme le mercure). Evitez donc le thon, l’espadon.
  • Remplacez le sucre blanc par du rapadura (sucre complet de canne).

Quelles quantités quotidiennes ?

Comment lui faire manger de tout ?

  • En mangeant vous-même de façon variée lors de votre grossesse (les molécules  « parfumées » parviennent au bébé in utéro via le liquide amniotique) et de votre allaitement (la saveur du lait de la maman varie au gré de ses repas).
  • En prenant vos repas en famille, votre bébé manifestera tôt ou tard sa curiosité pour le contenu de votre assiette et demandera à goûter spontanément.
  • En ne le forçant pas
  • En essayant le plus souvent possible de préparer vous-même ses repas ( avez-vous déjà goûté un petit pot ?). On peut être bébé et gourmet : n’hésitez pas à ajouter des aromates ( persil, basilic, coriandre, fenouil, sarriette etc.) dans ses plats et même une touche d’ail moulu ou d’épices douces (safran, curcuma, cannelle, vanille naturelle etc.).
  • Ne faites pas des repas un enjeu.Votre enfant ne veut plus manger ? Il mangera mieux au repas suivant !  mais attention, ne cédez pas ni en proposant un dessert ni en lui donnant autre chose une demi-heure après.
  • En associant la nourriture à un moment agréable et convivial. Les enfants sont très sensibles à l’ambiance crée autour des repas. Il arrive fréquemment qu’un petit dit difficile chez lui,  mange avec bon appétit chez la nounou ou chez des amis car la tablée est  gaie et animée.
  • En faisant une place à bébé dans la cuisine ! Installez souvent votre bébé près de vous lorsque vous cuisinez (dans sa chaise haute, dans son transat ou assis sur le plan de travail lorsqu’il est assez grand). Faites-lui sentir les condiments et reconnaître les odeurs, montrez lui comment vous préparez la nourriture, elle n’en sera que plus attirante. Achetez-lui un petit tablier !

A lire : Comment nourrir naturellement son enfant de 0 à 10 ans de Chantal et Lionel Clergeaud. Ed Les 3 spirales.

Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte