Petit dictionnaire du sport

Publié le 31 juillet 2009 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Chacun de vos gestes représente une activité physique… à la seule condition que vous dispensiez l’énergie nécessaire pour les rendre dynamiques. Voici les principales clés pour saisir au vol la moindre occasion de vous muscler, vous étirer ou vous dépenser, bref, pour vivre autrement sans bouleverser votre quotidien.

petit_dictionnaire_du_sport

Régularité : elle permet de progresser et de ressentir les bienfaits de l’activité physique.

Progression : elle doit être adaptée à votre niveau et respectée pour éviter les blessures et la lassitude.

Variété : elle éloigne de l’ennui et de la lassitude tout en vous apportant les qualités complémentaires des différentes activités.

Respiration : elle doit être naturelle, régulière et en harmonie avec vos mouvements. On inspire lorsque l’on se prépare à exécuter un mouvement ou pour accompagner le mouvement ascendant des bras, des épaules ou de la cage thoracique, on expire lors d’un effort, ou lorsque les bras, les épaules ou la cage thoracique s’abaissent.

Hygiène de vie : elle comprend l’alimentation, l’hydratation mais aussi le sommeil, le repos, les soins de la peau, la relaxation, l’activité physique…

Échauffement : il est obligatoire pour se protéger des accidents musculaires et articulaires, mieux utiliser ses ressources en énergie et gérer son souffle.

Étirements : ils sont essentiels pour garder la souplesse nécessaire aux gestes quotidiens, limiter les problèmes articulaires et récupérer après une activité physique.

Mouvement : il doit être ressenti, fluide, précis et contrôlé. Il s’accompagne d’une respiration naturelle. L’amplitude n’est pas forcément l’assurance d’une plus grande efficacité.

Écoute : elle doit vous permettre d’être en phase avec votre corps, de ne pas le violenter ou le sous-estimer.

Concentration : elle garantit l’optimisation de vos mouvements. Elle vous garde en lien avec votre corps : « Non pas le corps ou l’esprit, mais le corps ET l’esprit », Joseph Pilates.

Alignement : des articulations alignées (épaules/poignets, genoux/chevilles) sont des articulations protégées. L’alignement des cervicales, dorsales et lombaires est tout aussi important.

Posture : elle part souvent de votre taille avec la contraction de votre ceinture abdominale (ventre rentré), du périnée, puis intègre l’auto-grandissement et l’abaissement des épaules. Elle doit être contrôlée en permanence même lors des gestes les plus simples.

Équipement : il doit être confortable, adapté aux conditions météorologiques et au terrain par le biais principalement de bonnes chaussures.

Cet article est tiré du livre de Barbara Meyer, Ma forme au naturel, paru en 2009 aux Editions Eyrolles.

Plus d'infos sur www.barbarameyer.fr

Barbara Meyer
Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !