Portage: la famille des hamacs

Publié le 14 août 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

C’est une installation simple, asymétrique, ne demandant pas une longue écharpe (à partir de 2M70). Elle est inspirée du portage sud américain dans le rebozo et a donné naissance au hamac à boucles ou sling.

Dossier portage : la famille des hamacs

A portée de bisou : en hamac aussi !

Dans le hamac, découvrez un portage tout en relation et en action. Bébé participe au portage, s’équilibre par rapport à vous. Les premiers temps, vous garderez une main disponible pour équilibrer votre enfant. N’hésitez pas à le porter très haut, au-dessus de la crête de votre hanche et pas en appui sur celle-ci, pour ne pas que votre enfant soit soulevé à chaque mouvement de la jambe.

Le hamac existe avec nœud fixe, nœud coulissant (il doit être réalisé dans un tissu agrippant et être accompagné d’un nœud supplémentaire assurant la sécurité). Il y a aussi le « nœud sling », qui est réglable et présente l’avantage d’utiliser la longueur d’une écharpe standard. (cfr. pas à pas intitulé « die Hüftschlinge » sur le site www.didymos.de .

Le double hamac dans le dos ressemble au croisé simple. Il s’installe autour de l’adulte et de l’enfant, agrippé au dos du porteur. Astuce : l’écharpe ne repasse pas entre le corps de l’adulte et celui de l’enfant, qui est donc plus proche et ... bien plus léger ! Comme le hamac, ce double hamac induit une excellente assise de l’enfant, et par là un soutien sur mesure de son dos.

Ingrid van den Peereboom
Articles du thème Porter mon bébé
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !