Portage, à la recherche des bonnes sensations

Publié le 12 juin 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Comme disait Petra Wilhelm « Porter n’est pas supporter ! » Pour de bonnes sensations, rien ne vaut la proximité des corps, leur ancrage, mais aussi… une aisance du porteur dans son rapport avec le sol.

Portage, à la recherche des bonnes sensations

Cherchez la bonne position

Comment votre bassin est-il placé ? Comment sentez-vous vos épaules ? Vos jambes ? Votre dos ? Les muscles de vos épaules ? Etes-vous cambré(e) ? Tenez-vous facilement votre périnée ? Evitez de suspendre votre enfant, même à divers points d'ancrage sur son corps, pour l'accrocher au vôtre, comme s’il n’était qu’une charge passive au contact aléatoire. N’acceptez pas de le porter dans des systèmes qui mettent une barrière entre vous ou qui vous font mal. Vous n’êtes pas responsable de leur conception fantaisiste ! Votre buste est parfaitement conçu pour porter un enfant, mais vous n’obtiendrez pas de confort, encore moins de plaisir dans le portage si les muscles de vos épaules ou de votre ventre sont blessés par votre porte-bébé ou si votre enfant n’est pas en contact étroit avec vous.

Positionnez votre enfant en hauteur

Une grande surface de contact avec votre enfant vous permet d’être à l’écoute de vos sensations internes et des messages que votre enfant vous communique. Il devient alors possible de trouver le confort à deux. Veillez à positionner votre enfant bien en hauteur. Il pourra être actif et s'accrocher activement.

Fléchissez vos genoux et optez pour des chaussures confortables

Lorsque vous fléchissez légèrement les genoux, vos jambes peuvent jouer le rôle d’amortisseur, lors de déplacements en bus par exemple. Cette posture vous confère un excellent ancrage dans le sol. Des chaussures qui vous permettent d’utiliser tout votre pied librement - orteils y compris – ne sont pas un luxe. Une bonne utilisation des pieds en mouvement est source de bien-être et toute la posture de votre corps peut s’en trouver positivement affectée. L’intérêt de certaines positions de portage en relation avec certains problèmes de dos du porteur vaudrait la peine d’être approfondi. Notre dos, s’il est sous- ou mal utilisé, ne demande souvent qu’à se muscler et à bien porter... pour mieux se porter !

Tendez bien les ourlets de l’écharpe

Et puis, pour une installation précise et stable, tendez bien les ourlets de l’écharpe, ainsi que différents points dans sa largeur, avant d’effectuer le double nœud final. Vous obtiendrez ainsi, pour vous-même et pour bébé, un bon soutien à tous niveaux.

Ingrid van den Peereboom
Articles du thème Porter mon bébé
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !