Portage : l’écharpe en sergé croisé, comment ça marche ?

Publié le 29 janvier 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Co-fondatrice du réseau associatif Peau à Peau, Ingrid van den Peereboom se passionne pour l'enseignement et la formation au portage. Avec ses 7 enfants, elle a pu tester de nombreux porte-bébés et techniques de portage et vous propose des astuces pour une utilisation optimale de l’écharpe tissée en sergé croisé, (à ne pas confondre avec le jersey ou la toile, qui ne se règlent pas de la même façon).

 

Precedent
Precedent
Sur le ventre
En position couchée
Volte fermée
Installation sur le dos
Réglages
Une bonne posture
L’enfant est actif dans le portage
Sur la hanche
Les mouvements bercent votre enfant
Le hamac
Le nœud sling
Répartition du poids
Grossesse et portage
Dans un croisé
Le double hamac
Le croisé simple
Le croisé simple
Le double croisé enveloppant
La bonne hauteur
Porter 2 enfants
L’écharpe en sergé croisé
© Photo Emmanuelle Sallustro
© Photo Corinne Alexandre
© Photo Emmanuelle Sallustro
© Photo Corinne Alexandre
© Photo Emmanuelle Sallustro
© Photo Emmanuelle Sallustro
© Photo Sara Leite
© Photo Marylin Segat
© Photo Marylin Segat
© Photo Eckhart Covent
© Photos Dominique Bouillon
© Dominique Bouillon
© Ingrid van den Peereboom
© Photo Corinne Alexandre
© Photo Marylin Segat
© Photo Sandrine Fraikin
© Photo Sandrine Fraikin
© Photo Monique Noël
© Photo Florence Dawagne
© Photo Mélissa Plavis
© Photo Sandrine Fraikin
Sur le ventre
Avec le kangourou sur le ventre, vous pouvez obtenir une poche bien réglée et stable. Cette position soutient complètement l’assise de l’enfant, ce qui permet un grand respect de l’arrondi naturel de son dos, et vous offre un soutien dorsal optimal. Sur le ventre, un portage à portée de bisou vous aide à maintenir une bonne posture en tant que porteur.
En position couchée
La volte ouverte est utile lorsque bébé est porté couché en hamac. Le bord de l’écharpe qui soutient le haut du corps de bébé remonte et se pose sur le haut du bras de sa maman. Ce nouveau-né tète dans le hamac. Le portage en position couchée plait à certains bébés, mais pas à tous. Il n’est pas, comme on pourrait le croire, un passage obligé.
Volte fermée
Réalisation d’une volte fermée, pour le kangourou sur le ventre. Le bord de l’écharpe qui soutient les cuisses de l’enfant remonte par l’extérieur à partir du pli du genou de l’enfant pour se poser non loin du cou de sa maman. Le bord de l’écharpe qui enveloppe son dos passe par-dessous. On obtient une volte fermée.
Installation du kangourou sur le dos
La volte fermée rassemble et soutient l’enfant porté en position grenouille verticale. Avec le kangourou sur le dos, la tête de votre enfant peut se placer plus haut que votre épaule. Il aura alors une amplitude visuelle maximale.
Réglages
Dans tous les cas, après avoir installé l’écharpe autour de vous deux, réglez la tension de chaque ourlet de votre écharpe, ainsi que celle du tissu intermédiaire, « rayure par rayure », avant de faire un nœud plat final. Ceci vous permettra d’obtenir un « moulage » sur mesure de vos corps, prêts à bouger…
Une bonne posture
Veillez à la posture de votre enfant. S’il est bien installé tout contre vous, les cuisses entièrement soutenues et les genoux remontés, il sera léger, même s’il est grand. Le kangourou sur le ventre est une position ventrale dans laquelle les grands enfants sont légers.
L’enfant est actif dans le portage
En éveil ou pendant son sommeil, sous une écharpe bien ajustée, il s’équilibre, se love, se blottit. Sur le dos de l’adulte qui avance, l’enfant joue au petit cavalier. Le portage en position assise-accroupie permet à l’enfant d’ancrer son corps dans celui du porteur et d’être tantôt partenaire soutenu et actif, tantôt passager lové, sécurisé, tout enveloppé.
Sur la hanche
Ce petit garçon est porté en kangourou sur la hanche, reconnaissable à sa volte fermée. Bébé bien agrippé et bien soutenu, il est acteur de ce portage, partenaire actif de sa maman. Il peut se détendre lorsqu’il en éprouve le besoin.
Les mouvements bercent votre enfant.
Ils le rassurent. Lorsque vous le sentez se détendre, invitez-le à rentrer ses bras et déployez le porte-bébé vers le haut. Son dos s’arrondit complètement. Remontez ses cuisses : sa tête vient s’appuyer tout contre vous. Lorsque bébé dort, l’écharpe se fait plus enveloppante.
Le hamac
Le hamac permet de porter l’enfant sur le ventre, la hanche ou dans le dos, à l’aide d’un nœud plat – fixe après nouage - ou (ci-dessus) d’un nœud coulissant, qui permet, un réglage précis de la poche autour du porteur et de l’enfant. (Ce nœud coulissant doit impérativement être réalisé dans un tissu non glissant. Un nœud supplémentaire assure la sécurité).
Le nœud sling
Le nœud sling présente le double avantage d’être un nouage « hamac » réglable après installation de l’enfant qui consomme toute la longueur d’une écharpe standard.
Répartition du poids
Le nœud sling offre au porteur un large soutien dorsal en double épaisseur. L’écharpe largement déployée dans votre dos vous soutient et répartit le poids de votre enfant de façon optimale.
Grossesse et portage
Le portage sur la hanche bien haut ou encore sur le dos permet de concilier grossesse et maternage d’un aîné. Les poids s’équilibrent et cette expérience peut même vous soulager.
Dans un croisé
Bébé couché dans un croisé (réalisable dans le croisé, simple ou enveloppé).
Le double hamac
Avec le double hamac, l’écharpe ne repasse pas entre le corps de l’adulte et celui de l’enfant, qui est donc plus proche et bien plus léger ! Comme le hamac, ce hamac double induit une excellente assise de l’enfant et un soutien sur mesure de son dos.
Le croisé simple
Le croisé simple peut être installé à l’avance. L’installation est plus confortable et plus stable si l’écharpe est dénouée après installation de l’enfant dans la croix et renouée après réglage de chaque pan aux ourlets et dans la largeur.
Le croisé simple (suite)
Pour améliorer le soutien des cuisses et asseoir l’enfant profondément, on peut tester la différence obtenue en passant sur les cuisses de bébé (plutôt que de passer en-dessous). Les genoux de l’enfant remontent.
Le double croisé enveloppant
Trois épaisseurs de tissu entourent le porteur et l’enfant. Cet enveloppement peut être très rassurant. Le double croisé enveloppant installe bébé plutôt bas (la poche sous la croix passe sous les bras du porteur). Veillez à ne pas aplatir le dos de bébé avec la poche intérieure de ce croisé enveloppant.
La bonne hauteur
Sur le dos, faites des essais – il est possible de vous faire accompagner - afin de sentir quelle hauteur de portage vous convient.
Porter 2 enfants
Le portage de deux enfants est possible : vous pouvez combiner deux porte-bébés identiques ou deux porte-bébés différents. Pour deux enfants d’âges différents, on préfère souvent porter le plus léger devant et le plus lourd au dos.
L’écharpe en sergé croisé
L’écharpe en sergé croisé a de nombreux usages au-delà du portage. Elle peut notamment s’accrocher en hamac.
Ingrid van den Peereboom
Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !