Pourquoi bien porter son bébé ?

Publié le 4 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Vous avez du remarquer dans la rubrique Maman, que de nombreux articles concernent le portage. Et oui je vais en rajouter une couche. Je vois trop de poussette et trop de maman portant mal leur bébé. Contrairement à la publicité ambiante : un bébé a besoin d'être sans cesse en mouvement. Ses trois premiers mois, ma fille ne dormait que dans nos bras bercée. Je ne vous cache pas que nous avons eu du mal à nous en remettre. Impossible de la mettre en poussette, elle y a toujours hurlé. Ce n'est pas un cas particulier, de nombreuses maman me relatent des expériences similaires. « Un bébé bien porté est un bébé bien portant » a écrit Claude Didierjean-Jouveau. Un bébé beaucoup porté en journée sera d'autant plus calme le soir. Le contact avec un corps humain, sa chaleur, ses nombreux rythmes sont la normalité du bébé. En poussette le bébé est à hauteur de pot d'échappement et est face au ciel. Il ne participe pas à la vie de ses pairs pourtant le meilleure apprentissage pour s'insérer et apprendre comment faire. La plupart des portes-bébés du commerce nuisent au bien-être du bébé et du porteur, c'est pourquoi le mode d'emploi fait mention de ne pas dépasser 3 heures de portage de ce type. De plus ils ne sont pas non plus pratique pour allaiter le bébé en ballade. Je rencontre souvent des bébés porté « face au monde ». Non seulement cette position engendre immanquablement des torsions de la colonne vertébrale du bébé mais en plus le bébé n'a plus le visage de son parent pour y apprendre à gérer l'émotion suscitée par ce qui l'entoure. Dans mon monde idéale nous porterions tous nos bébés adéquatement autant en dehors qu'au dedans. De mon expérience, la poussette est finalement qu'un accessoire très cher et pas du tout indispensable. Oui c'est possible de se passer de poussette et de ne pas être musclée!

elisa
Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par belleble le 7 septembre 2007 à 11h45
Nous, nous avons opté pour

Nous, nous avons opté pour une "poussette pliante, sans roue mais qui va quand même partout, et qui tient dans un sac à main" : à savoir une écharpe de portage ;-)
Il y a quelques jours, mon mari a émis le souhait de mettre notre bout de chou face au monde (il est de plus en plus éveillé et regarde autour de lui avec une curiosité de plus en plus grande). Finalement, je lui ai expliqué, textes à l'appui, que ce n'était sans doute pas une bonne idée. J'ai lu qu'avec une écharpe de portage, une alternative au nouage face au monde pouvait être un nouage kangourou qui laisse la tête du bébé libre de tourner à droite et à gauche. Si je maîtrise déjà le croisé (enfin, je crois !), il faut encore que je m'entraîne au kangourou !
Concernant ta dernière phrase : le portage muscle le dos du porteur (entre autres), mais je crois qu'avec une poussette, on a tout intérêt à être encore plus musclée - à moins d'avoir un mari sous la main qui nous sort la poussette du coffre, la porte quand il faut descendre des escaliers... ;-P

Par elisa le 9 septembre 2007 à 21h44
Ma fille était du genre à

Ma fille était du genre à téter tout le temps, j'ai jamais pu la mettre en kangourou. Je n'arrivais pas à l'allaiter confortablement dedans. Elle a très bien su tourner la tête pour regarder partout où elle voulait. Des fois aussi j'appréciais de la mettre sur la hanche pour les ultra courtes balladeoù j'étais sûr qu'elle n'allais pas réclamer à téter. Là cela lui donnait (théoriquement) également une autre vision des chose.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !