Trois recettes de massages aromatiques

Publié le 27 mars 2012 - Mis à jour le 1 août 2016
Julien Kaibeck est aromatologue et spécialiste des huiles essentielles. Il a fondé le mouvement Slow Cosmétique. Il anime une chronique dans La Quotidienne de France 5.
© Fotolia

Envie de vous relaxer ? De vous tonifier ? Vous êtes enceinte ? Il y a forcément un massage aromatique fait pour vous. Découvrez nos 3 top recettes naturelles.

Méli-mélo de massages pour bien-être au naturel
Méli-mélo de massages pour bien-être au naturel

Pour un massage, relaxant et harmonisant, on opte pour une déclinaison aromatique sur le thème de l’oranger. Cet arbre du sud nous offre en effet quelques merveilles aromatiques issues de ses fleurs, de ses feuilles et de ses fruits. La recette s’exprime comme suit : diluez 2 gouttes d’huile essentielle de néroli, 2 gouttes d’essence d’orange douce et 2 gouttes de petitgrain bigarade dans 10 ml d’huile d’amande douce ou de noyaux d’abricot (ou toute autre huile de massage neutre).
L’huile essentielle de néroli, issue des fleurs de l’oranger, a un parfum délicat qui a le pouvoir de favoriser le lâcher prise et d’élever le mode de pensée. L’orange douce est une essence utilisée en psychiatrie pour équilibrer la sphère nerveuse. Le petitgrain bigarade (l’huile essentielle des feuilles de l’oranger) relaxe et détend efficacement.

Pour un massage énergisant et tonifiant, on choisit en priorité des essences toniques capables de stimuler le métabolisme nerveux et immunitaire. Une recette aux notes de pin : diluez 3 gouttes d’épinette noire et 3 gouttes de mandravasarotra (une plante malgache) dans 10 ml d’huile de noisette. Vous obtiendrez une huile de massage fraîche et énergisante pour un massage de tout le corps. Les mouvements se feront plus vifs et on insistera sur les lombaires et la zone surrénale.

Pour un massage pour les personnes sensibles ou allergiques, ou encore les femmes enceintes, le choix des huiles essentielles est très limité et il faut être prudent. On utilise tout d’abord des huiles végétales de base riches et douces à la fois comme l’argan ou le noyaux d’abricot (très peu allergènes) dans lesquelles on ajoute un maximum de 1 % d’huiles essentielles à choisir parmi les mieux tolérées par ce public sensible. La lavande vraie reste la panacée pour un massage à la fois relaxant et anti-douleurs.  Les femmes enceintes tolèrent aussi l’utilisation de la camomille romaine et du bois de rose à faibles dosages.

Pas le temps de faire vos propres mélanges ? Vous pouvez opter pour les synergies de massage élaborées par Pranarôm, à diluer faiblement dans une huile de massage neutre. La synergie cocoon est particulièrement adaptée à cette période de l’hiver car elle allie la chaleur de la cannelle à la douceur de l’ylang ylang.

Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte