Une santé de fer pour bébé

Publié le 10 juin 2009 - Mis à jour le 5 novembre 2009

Ostéopathie pour bébé

Soumis à l’épreuve de l’accouchement, le crâne d’un nouveau-né a parfois été déformé. Un ostéopathe peut remettre les choses dans l’ordre. Quand bébé ne dort que d’un côté, qu’il prend des positions curieuses (cambrure, crispations…), un examen peut être judicieux, même dès la sortie de la maternité.

Phytothérapie

Les tisanes peuvent être données à l’enfant assez tôt. Pour les voies respiratoires, des tisanes de thym ou d’eucalyptus sont de grands classiques. Pour apaiser un enfant le soir, la fleur d’oranger, la passiflore, la verveine ou le tilleul sont bienvenus. Enfin, pour digérer, l’anis ou le fenouil sont réputés.

Aromathérapie

Les huiles essentielles ne doivent pas être manipulées à la légère. Hautement actives, elles sont déconseillées pour les enfants en-dessous de 3 ans. Mais pour assainir l’atmosphère (arbre à thé, eucalyptus radiata…) ou apaiser un enfant (lavande, orange douce, mandarine…), elles sont particulièrement efficaces en diffusion quelques minutes dans la chambre en l’absence de l’enfant.

Homéopathie

Les remèdes homéopathiques sont sans toxicité. Ils peuvent donc être administrés aux enfants. Les indications visent essentiellement les petits maux de la sphère ORL, les problèmes digestifs, l’anxiété et les difficultés à s’endormir.

Retrouvez Nature & Découvertes sur Internet

Nature et Découverte
Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !