Vers une prévention plus naturelle du cancer du sein

Publié le 17 mars 2009 - Mis à jour le 27 septembre 2010

Avec 50 000 nouveaux cas chaque année, le cancer du sein représente un tiers de l'ensemble des nouveaux cas de cancer chez la femme. Entre 1980 et 2005, son incidence a été multipliée par deux.

Pourtant, on observe depuis 2002 un infléchissement de cette augmentation pour la génération des femmes nées après 1945.

Une très bonne nouvelle, annoncée par Bernard Asselain du service d'épidémiologie de l'institut Curie à Paris, le 30 janvier 2009, lors des Rencontres de l'Institut du sein (www.idsein.fr).

Selon lui, cette baisse est liée sans aucun doute à l'abandon massif par les femmes de la prise du THS, traitement hormonal de la ménopause, suite aux résultats alarmants de l’étude américaine WHI (Women's Health Initiative), puis anglaise MWS (Million Women Study).

Il faut savoir que moins de 5 % des cancers du sein sont d'origine génétique. Il est donc possible d’agir en amont en adoptant un mode de vie plus sain, plus naturel.

Sommaire du dossier

La synthèse de notre expert, Bérengère Arnal :

  • Une alimentation anti-cancer
  • Haro sur les graisses
  • Pédale douce sur le sucre

L’analyse de notre expert David Servan-Schreiber :

  • Attention aux perturbateurs endocriniens
  • Bouger plus !
  • Surveillance précoce

Zoom sur le soutien-gorge

Martine Laganier
Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !