Voyez l'été sous l'angle de la naturopathie

Publié le 23 juillet 2012 - Mis à jour le 29 juillet 2016
Runneuse, adepte des médecines douces, heureuse maman de 3 filles, aime partager ses expériences et s'enrichir des autres. Team @Femininbio
© Pixabay

Christian Brun, naturopathe et professeur au CENATHO (photo), nous dit tout sur cette saison qui nous réjouit tant : l'été ! Notre expert passe tout en revue : alimentation à privilégier, monodiète, énergie, mais aussi les bouleversements que notre organisme subit. Interview sous le soleil !

Christian Brun, naturopathe et professeur au CENATHO
Christian Brun, naturopathe et professeur au CENATHO

Qu'est-ce qui se passe l'été pour notre organisme ? Quels bouleversements subit-il ?
Il est vrai que l'été est synonyme de renouveau, de lumière et de soleil, on a plaisir à redécouvrir les fruits et les légumes de saison gorgés de sève ! Mais attention, l'été apporte aussi son lot de fatigue : les températures sont constamment entrain de changer, le corps soit donc prendre dans ses réserves vitaminiques pour s'accommoder, d'où une certaine fatigue. Depuis le 21 juin, les jours raccourcissent et même si l'automne est encore loin, on va malgré tout vers la nuit.

L'été n'apporte-il que des bienfaits ?
On peut et on doit se réjouir de la venue de l'été pour les raisons citées ci-dessus, en revanche si les journées sont plus longues, les nuits, elles sont plus courtes ! On du mal à se coucher tôt, les enfants y sont très sensibles, ils ne veulent pas aller au lit tant que la nuit n'est pas totalement tombée. Ce qui peut entrainer de la fatigue et des perturbations dans le rythme. La chaleur peut être elle aussi source de fatigue : plus les nuits sont chaudes, plus on du mal à s'endormir.

Côté alimentation, quels sont les aliments à privilégier et quels sont leurs bienfaits ?
Bien-sûr les aliments riches en vitamines et en oligo-éléments, à condition de respecter la saison et le terroir ! Melon, pêches, courgettes vont à la fois apporter les nutriments nécessaires mais aussi l'eau dont le corps a besoin en ces périodes de chaleur. Sans compter le plaisir que les fruits et légumes d'été offrent aux papilles !
Au-delà de l'alimentation, c'est une façon de consommer que nous allons privilégier l'été : c'est le retour du cru pour profiter au maximum des vitamines !
 
Si on devait faire une monodiète cet été, quelle serait-elle, pourquoi ?
Je privilégierais la monodiète de fruits, par exemple de pêche. L'idée est de mettre son tube digestif au repos et en même temps de le revitaliser avec des vitamines et des oligo-éléments.
Consacrez 1 soir ou 2 à cette monodiète sur 1 ou 2 mois. Bien-sûr il faut être vigilent si on a des problèmes intestinaux ou si on souffre de diabète.

Vos astuces pour une bonne hydratation ?
Pour ne pas oublier de boire, j'ai ma petite astuce : à chaque fois qu'on urine, on boit ! De cette façon on n'oublie pas de bien s'hydrater !
La quantité d'eau nécessaire au corps dépend également de l'alimentation, l'été, les fruits sont gorgés d'eau à 60 % donc manger des fruits est aussi une source d'hydratation.
Plus on transpire, plus on a besoin de boire, l'hydratation dépend également de la dépense physique.
L'eau de source est à privilégier, je préfère ne pas recommander l'eau du robinet qui est malheureusement bien trop souvent polluée par les métaux lourds, les antibiotiques et autres pollutions.
Pour alterner avec l'eau, voici une recette de boisson que je recommande, elle est à base de 4 plantes :

 

  • le cassis, riche en vitamine C

 

  • la mauve, c'est un adoucissant pour les intestins
  • la prêle, c'est un reminéralisant et un diurétique
  • le romarin, c'est un tonique de la cellule hépatique

 
Quel est l'organe ou partie du corps dont on doit se soucier/se méfier ?

Les intestins ! Attention aux excès de fruits et aux boissons trop fraîches qui vont irriter les intestins. On pense, à tort, qu'un soda bien frais va nous désaltérer, or absolument pas et en plus ces boissons sont hyper sucrées, donc à éviter.
L'été est également la période des apéritifs alcoolisés que l'on consomme facilement en terrasse, là aussi, il faut rester raisonnable !

Côté sexo, les hormones sont-elles bouleversées pendant cette saison ou est-ce une fausse idée ?
Si les jours rallongent, les tenus se raccourcissent et donc les sens sont plus en éveil ! L'été est la saison où on fait tomber l'armure portée l'hiver, le corps est plus découvert d'où effectivement l'idée que les sens sont plus sollicités à cette saison.
Les vacances permettent également de retrouver son partenaire sans le stress du quotidien, on est dans un autre rythme !
Avoir des envies, c'est être en vie et c'est valable toute l'année !

Christian Brun est naturopathe et enseignant au CENATHO, il est aussi l'auteur de nombreux ouvrages dont Le grand livre de la naturopathie, aux éditions Eyrolles.

Articles du dossier Comité éthique et scientifique FemininBio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte