Un nouveau scandale éclate en ce moment sur le vêtement pour enfant. Après le bisphénol A dans le plastique des biberons (et des boîtes en contact avec l’alimentation), les phtalates (il existe 6 sortes de phtalates différents) dans les joujoux en plastique, voilà les phtalates dans le textile !

L’INC a réalisé une étude sur les tee-shirt de nos enfants. Sur 40 tee-shirts pour enfant acheté en septembre, neuf contenaient un taux supérieur de produits toxiques autorisé par rapport à la règlementation européenne REACH. Les tee-shirts non bio en cause ont été achetés chez des marques connues comme Auchan, Gap, Kiabi, La Halle, Okaïdi (et d’autres que je ne connais pas).

Les dessins imprimés sur les tee-shirts contenaient un taux trop important de phtalates, qui ne partent pas au lavage. Je vous le rappelle, les phtalates sont toxiques lorsqu’ils sont ingurgités. Difficile d’interdire un bébé de porter son vêtement à sa bouche (son jouet en plastique, son anneau de dentition, le vêtement de son doudou, l’étiquette blanchit), n’est-ce pas ? L’INC a également trouvé un taux très élevé de résidus chimiques alcalins, irritant potentiel. Ces produits sont utilisés pour blanchir les vêtements. Laver les vêtements neufs sortis du magasin avant usage prévient, fort heureusement, ce dernier problème.

Encore une fois le bio est peut-être plus cher à l’investissement, mais sur le long terme, il épargne des problèmes de santé et de pollution de l’environnement!

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte