Les conseils phytoreponse pour lutter contre la depression  :

Faites du sport
L’activité physique permet de se sentir mieux dans son corps. Mieux encore, elle déclenche la sécrétion, par le cerveau, d’endorphines. Ces substances naturelles, cousines de la morphine, chassent les tensions et douleurs, et provoquent une sensation d’euphorie, qui se prolonge après l’effort.

Cherchez la lumière
Votre mine est aussi grise que le temps de ce début d’automne ? Sachez que le manque de lumière exerce un effet nocif établi sur notre moral, à l’origine d’un vrai "blues hivernal" chez plus d’une personne sur cinq. En effet, s’il n’est pas suffisamment exposé à la lumière (moins d’une heure par jour), notre organisme fonctionne comme s’il restait branché sur le mode "nuit". La solution ? Faire le plein de lumière du jour. Profitez de la moindre lueur

Bavardez, papotez… bref parlez !

Rien de meilleur pour le moral qu’une séance de papotage. «Le bavardage est une soupape idéale pour faire chuter notre tension nerveuse», confie une psychologue, et parler nous évite de somatiser, puisque nos émotions (positives ou négatives), s’expriment au lieu de s’enfouir au plus profond de nous… Presque toutes les thérapies "psys" passent par la parole, qui permet de tout exprimer sans avoir besoin de passer à l’acte. Une bonne raison pour décrocher son téléphone et lancer la conversation.

Riez !

Cette plaisante activité provoque, comme l’activité physique, une sécrétion accrue d’endorphines, bénéfique pour le corps et l’esprit… à tel point que certaines cliniques l’érigent en thérapie ! Si le rire vous vient difficilement aux lèvres en ce moment, offrez-vous la cassette vidéo de votre film comique préféré, à vous repasser sans modération.

Mangez bien… et bon !

Bien manger ne vous guérira pas par magie, mais certains aliments peuvent vous aider à retrouver l’énergie et la sérénité qui vous font défaut. Ainsi, mettez l’accent sur :

Le magnésium : en manquer augmente la fatigue, l’irritabilité, l’anxiété et la nervosité. Aliments à privilégier : eau minéralisées, amandes, noisettes, chocolat ;
Le fer : sa carence entraîne fatigue et anémie, très fréquente chez la femme. Aliments à privilégier : viandes rouges, boudin, moules ;
Les vitamines du groupe B : un apport insuffisant provoque fatigue, troubles du sommeil et de la mémoire, moindre résistance au stress. Aliments à privilégier : huiles végétales, germe de blé, céréales complètes, champignons,

http://www.phytoreponse.fr/phytotherapie-stress-nervosite-lp41.htm

Et n'oubliez pas : Mettez des plantes et des fleurs dans votre vie avec les compléments alimentaires phytoréponse.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte