Je vais aujourd’hui aborder un sujet qui me tien particulièrement a cœur car il reflète le fatalisme ambiant qui existe dans notre pays.

J’ai fréquemment des échanges avec des personnes qui sont septique vis-à-vis des dangers qui menacent notre belle planète. En effet, l’effet serre et le réchauffement climatique me semble quelque chose de bien réels. Le très beau film Home de Yann Arthus Bertrand sans être alarmiste fait un état des lieux objectif tout en sensibilisant le spectateur.

Je pense qu’à l’origine de ces problèmes réside un total irrespect aussi bien de soit que des autres et de la nature. Je défends une économie biologique afin de permettre de réduire les risques sur la santé.

Beaucoup de gens me disent que le bio est un effet de mode sans véritable impact sur notre écosystème. Je leur rétorque que même si cela est un effet de mode, l’utilisation de produits biologiques diminue l’utilisation de la chimie et donc des engrais et pesticides destructeurs et cancérigènes. Même s’il est vrai que le champ bio est noyé au milieu des champs d’agriculture traditionnelle ce qui induit qu’il profite inéluctablement par accident de produits chimiques, la concentration de ceux-ci en est beaucoup plus réduite et n’est généralement au mieux que sous forme de traces.

J’ai été dernièrement chez un coiffeur bio qui évoquait l’existence  de gels douches bio d’une grande marque connue.  Cet industriel utilise le bio dans sa gamme chimique par effet de mode certes mais ne soyons pas dupe de ces pratiques commerciales arrogantes et poursuivons notre action envers ces vraies sociétés qui possèdent une véritable éthique.

Nous sommes des consommateurs maitre de notre destin si nous nous mobilisons tous ensemble pour faire plier la pétrochimie je ne doute pas de notre réussite.

Le bio est plus qu’une mode c’est une véritable nécessité pour permettre à notre planète de survivre.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte