Eh oui, je reviens d'un séjour « interminable » à l'hôpital. Ma pitchounette de 2 ans a difficilement supporté la pollution parisienne (vive l'automobile !). Je découvre donc l'asthme sévère… A suivre dans un prochain épisode…
 
Bref, outre bien sûr la douleur d'avoir un enfant malade, j'ai constaté avec incrédulité combien le monde de l'hôpital consommait de produits jetables, sans aucun recyclage : les biberons servent une fois puis sont jetés dans leur intégralité, les verres, les essuie-mains, les serviettes, les seringues (hors aiguilles bien sûr), les masques respiratoires, les capteurs, etc. Seuls les draps sont réutilisés, probablement  parce qu'on n'a pas réussi à en fabriquer de jetables…

Je comprends bien entendu que c'est motivé par des raisons d'hygiènes et d'asepsie, plus qu'indispensables et souhaitables, mais sans être une spécialiste, je suppose que l'on pourrait facilement laver et stériliser certains de ces objets, de manière efficace et fiable – au moins les recycler. Certes, cela demande plus de travail mais n'avons-nous pas plus besoin d'emplois que de déchets ?

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte