Encore un nouveau vaccin richement composé en  sel d’aluminium…
Le Gardasil® qui protège contre certains virus : le papillomavirus 6, 11, 16, 18 responsable du cancer du col de l’utérus. Lutter contre ce cancer ok, mais ce n’est pas dans un vaccin qu’il faut investir. Concentrons nos efforts sur une meilleure hygiène de vie : effectuer au minimum un frottis tous les 2 ans chez son gynécologue. Rappelons que le papillomavirus dépisté (à temps) par un frottis permet de ne pas développer de cancer du col de l’utérus. Encore une fois la médecine ne s’intéresse pas à la cause de la cause et joue encore aux cowboys et aux Indiens ou plutôt aux cobayes !

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte