CD

Cécile et Pierre Rabhi signent les textes en musique du CD « La reconquête du songe »

Publié le 11 décembre 2013 - Mis à jour le 20 décembre 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
La reconquête du songe, CD de lectures par Pierre Rabhi, musique Cécile Rabhi
La reconquête du songe, CD de lectures par Pierre Rabhi, musique Cécile Rabhi

Ainée des cinq enfants de Pierre et Michèle Rabhi, Cécile, musicienne et compositrice, signe la musique du CD audio « La reconquête du songe ». Pierre Rabhi lit 14 extraits de ses ouvrages, traçant le portrait de personnages, mythes et coutumes traditionnelles. Cécile Rabhi nous parle de cette réalisation artistique inédite avec son père.

Cécile Rabhi
Cécile Rabhi
Cécile, parlez nous de ce beau projet vocal et musical "La reconquête du songe", et de la collaboration avec votre père ? 

Cécile Rabhi : L'idée de proposer des lectures des textes de mon père fut au départ suggérée par ses amis. Mon père envisageait alors de les faire lire par un comédien puis nous avons pensé qu'il serait bien qu'il lise lui-même ses textes. Etant musicienne, il nous a paru très intéressant que je m'occupe de l'illustration musicale.

Pour mon père et moi, c'était l'occasion de réaliser quelque chose ensemble, ce qui ne s’était pas encore présenté.

Vous êtes l'ainée des enfants de Michèle et Pierre Rabhi. Parlez-nous de cette fratrie nombreuse, que nous avons tous un peu l'impression de connaître au travers des récits de votre père.

Cécile Rabhi : Je suis l'ainée d'une famille de cinq enfants, très proche de mon frère cadet. Mes trois autres frères et sœurs sont arrivés dix ans plus tard. En tant qu'aînée j'ai entièrement pris part à l'aventure de pionniers de mes parents. Je suis née à Paris et j'avais deux mois lorsqu'ils ont fait leur retour à la terre. Nous vivions sans eau ni électricité dans ce vieux mas, dans des conditions matérielles plutôt rudes.

Pourtant ce fut passionnant de découvertes pour les enfants que nous étions, entouré de nos animaux, proches de la nature. Il fallait participer activement à la vie de la ferme. Vu de l'extérieur, et d'aujourd'hui, cela peut sembler très contraignant pour un enfant mais nous avons énormément appris pendant cette période. C'était une aventure très enrichissante.

Aujourd'hui nous sommes tous restés assez liés, même si j'ai beaucoup voyagé depuis l'âge de 20 ans. J'ai vécu à Paris et à Londres et j'habite aujourd'hui dans le Gard.

Quelles sont les valeurs que vos parents vous ont transmises, et que vous incarnez aujourd'hui au quotidien ?

Cécile Rabhi : J'ai gardé le besoin de vivre proche de la nature. Malgré mes expériences dans des grandes villes, j'apprécie la qualité de vie que m'offre la campagne. Mes parents m'ont appris à savoir observer mon environnement, développer ma créativité, mon imaginaire. C'est vrai que vivre sans écrans, sans tout ce qui nous éloigne du concret et du sensitif, permet aux enfants de développer leur imagination.

Mes frères et sœurs et moi-même, sommes tous assez habiles de nos mains car nous avons appris à nous servir de tas d'outils et à nous débrouiller. Tout cela nous donne des possibilités que nous apprécions aujourd'hui.

Vous êtes musicienne et compositrice, l'art occupe une place très importante dans votre famille. Parlez-nous de votre parcours. 

Cécile Rabhi : Chez mes parents, il y avait toujours des percussions, des tambours, et j'ai commencé très jeune à jouer. Nos soirées étaient rythmées par la musique et les chants.

A 20 ans j'ai pris la décision de suivre les cours d'une école de jazz pendant trois ans à Paris (l'école du CIM). J'ai ensuite pris des cours de percussions traditionnelles comme les congas, les percussions africaines, puis j'ai décroché mon premier emploi à Nîmes où je jouais dans le cours d'un professeur de danse ivoirien.

J'ai été engagée dans la compagnie de l'artiste Johanne Le Guillerm, du Cirque Ici, avec lequel nous avons fait une tournée mondiale. En Angleterre, j'ai joué pour des écoles de danse contemporaines, puis j'ai fait mon premier CD sous le pseudonyme Anassane

La musique fait vraiment partie de ma vie. Elle est une évasion, un plaisir.

Pierre Rabhi dit de cette collaboration « Ce petit Cd, sera nous l’espérons tous deux, reçu comme une offrande simple, un petit hymne à la beauté pour les temps présents ». Et vous, qu'en dites vous ? Qu'est ce que cela représente pour vous ?

Cécile Rabhi : Pour moi c'était une occasion de réaliser quelque chose avec mon père, et également un retour aux sources. Ces textes parlent du passé, et comportent aussi des réflexions sur l'avenir et les comportements humains. Les extraits choisis pour le CD se passent beaucoup en Algérie du Sud, autour du Sahara et j'ai voulu faire correspondre ma musique à cette ambiance, cette culture.

Comment avez-vous "illustré musicalement" les textes qui composent "la reconquête du songe" ? 

Cécile Rabhi : J'ai souhaité rester dans des choses qui se rapprochent du traditionnel, tout en utilisant de l'électro également. Il y a des bruits comme celui du vent, des sons, des montages qui créent une ambiance que j'ai essayé de rendre un peu magique. J'ai utilisé des flûtes, un instrument que j'aime aussi beaucoup, et les percussions bien sûr, en conservant une couleur qui corresponde au texte.

Qu'aimeriez-vous que les gens ressentent en écoutant ce CD ?

Cécile Rabhi : Je souhaite faire voyager, proposer une parenthèse imaginaire. Il ne s'agit pas d'un CD que l'on mettrait en fond sonore pour créer une ambiance, mais d'un moment qui peut être méditatif et demande une vraie écoute attentive.

"La reconquête du songe", lecture de textes par Pierre Rabhi, illustration musicale Cécile Rabhi. 

Durée totale du CD : 44' 
Prix : 12 € 
Ecouter 2 extraits
En vente sur le site : fnac.com

Articles du thème Culture green
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par madjid h le 20 décembre 2013 à 14h14
une pensée pour la famille Rabhi

c'est magnifique ce que fait la famille de rabhi, c'est une famille soudée basée de liaison étroite qui les lie à jamais c'est quelque chose de splendide bsahetkoum

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte