Tourisme écolo

Ecolodges en Bretagne : partez à la découverte d'hébergements très déco !

Publié le 5 décembre 2014 - Mis à jour le 10 décembre 2014
1/5
© Voyager responsable en Bretagne

1 Le Val de Brangon, Baden, Morbihan

A quelques encablures de l'un des plus beaux golfes maritimes de France, cette maison d'hôtes offre la paix de la campagne et le solaire de la mer. A pieds dans les sous-bois le matin, vous pourrez vous régaler de poisson frais au bord de l'eau le midi et revenir le soir prendre un verre dans le jardin de cette propriété pleine de surprises et de détails détonants...

 

© Voyager responsable en Bretagne

2 Ecolodge La Belle Verte, Saint-M'Hervé, Ile et Vilaine

Literie bio, douche à l'italienne ou bain japonnais, baies vitrées immenses et sur mesure orienteés plein Sud, toit végétal, lodge organique, matériaux naturels, bruts ou patinés par l'odeur du temps, panier repas succulents... N'hésitez plus ! Partez sans tarder à la découverte de ce tout nouveau lieu !

© Voyager responsable en Bretagne

3 Les Korrigann’ès, Pontrieux, Côtes-d'Armor

Y a-t-il réellement une place pour le hasard dans nos existences ? L'histoire de cette chambre d'hôtes, magique et suspendue au temps, serait la preuve vivante que non, décidément, le hasard n'a rien à faire ici-bas... Lorsque Frédérique, mosaïste antique de métier, découvre cette maison en ruine, au cœur du village d'art et d'histoire de Pontrieux, elle sent immédiatement que ce lieu est fait pour elle !

© Voyager responsable en Bretagne

4 La douce parenthèse – Plounéour-Ménez, Finistère

On vous conseillerait presque de découvrir cette adresse en venant du Sud, tellement les monts d'Arré, perle du parc naturel régional d'Armorique, qui bordent cette adresse sont surprenants et énigmatiques. Avec leurs airs de décors écossais, leurs pâtures pelées et leurs routes sinueuses, le voyage commence bien avant l'arrivée à La douce parenthèse...

© Voyager responsable en Bretagne

5 Au Jardin de la nymphe bleue – Cléden-Cap-Sizun, Finistère

Aucune chance que vous y parveniez par hasard... Pas une flèche, pas une indication pour accéder à ce bout du monde... On peut se dire alors que tout grand bonheur se mérite et s'anticipe ! Il faudra donc préparer ce voyage, prendre le temps de réserver et de se laisser guider par la voix volubile de Margot ou celle rassurante et posée de Jean-Claude pour pénétrer dans ce paradis.

L'hiver arrivant à grand pas, cocooner au chaud dans un éco-lodge à la décoration raffinée, référencée ou éclectique devient forcément une découverte très tentante...

Le Val de Brangon, Baden, Morbihan 
A quelques encablures de l'un des plus beaux golfes maritimes de France, cette maison d'hôtes offre la paix de la campagne et le solaire de la mer. A pieds dans les sous-bois le matin, vous pourrez vous régaler de poisson frais au bord de l'eau le midi et revenir le soir prendre un verre dans le jardin de cette propriété pleine de surprises et de détails détonants...
Patrick et Nathalie, chineurs hors pair, passionnés tous deux de décoration, récupèrent, restaurent, détournent les meubles et matériaux qui passent entre leurs mains expertes. Et comme, à les entendre (et on leur donne bien sûr raison!), la vie serait bien triste sans humour, ils parsèment leur univers d'une graine de drôlerie et de fantasque.  
En savoir plus sur Le Val de Brangon

 

Ecolodge La Belle Verte, Saint-M'Hervé, Ile et Vilaine

Literie bio, douche à l'italienne ou bain japonnais, baies vitrées immenses et sur mesure orienteés plein Sud, toit végétal, lodge organique, matériaux naturels, bruts ou patinés par l'odeur du temps, panier repas succulents... N'hésitez plus ! Partez sans tarder à la découverte de ce tout nouveau lieu !
Hélène et Étienne font partie de cette toute nouvelle génération enthousiaste, persévérante, ingénieuse, ambitieuse et prometteuse qui a bien décidé de prendre nos lendemains en main et de croire en un avenir définitivement moins consommateur d'énergie et de futilité. C'est ainsi que leur deux éco-lodges n'ont aucun système de chauffage… mais sont pourtant très confortables en hiver. C'est la chaleur du soleil, accumulée dans des parois de terre dentelée, qui est restituée tout au long de la saison. 

En savoir plus sur La Belle Verte
 

Les Korrigann’ès, Pontrieux, Côtes-d'Armor

 

Y a-t-il réellement une place pour le hasard dans nos existences ? L'histoire de cette chambre d'hôtes, magique et suspendue au temps, serait la preuve vivante que non, décidément, le hasard n'a rien à faire ici-bas... Lorsque Frédérique, mosaïste antique de métier, découvre cette maison en ruine, au cœur du village d'art et d'histoire de Pontrieux, elle sent immédiatement que ce lieu est fait pour elle !
Cloisons en chanvre et chaux, enduits à la chaux ou au blanc de Meudon, pigments quand la couleur est désirée, douche à l'italienne en stuc, isolation et ventilation naturelle...  La maison respire d'elle même, à tel point que l'on pense rapidement à une maison organique. Et pour la décoration, Frédérique récupère des meubles, les restaure, détourne des détails, joue allègrement de la scie cloche pour fabriquer des claustras ou encore des étagères servant à humer sa collection de thés que l'on peut déguster en tant que simple visiteur dans le salon de thé ouvert tous les après-midi.

 

En savoir plus sur Les Korrigann'ès

 

La douce parenthèse – Plounéour-Ménez, Finistère 

 

On vous conseillerait presque de découvrir cette adresse en venant du Sud, tellement les monts d'Arré, perle du parc naturel régional d'Armorique, qui bordent cette adresse sont surprenants et énigmatiques. Avec leurs airs de décors écossais, leurs pâtures pelées et leurs routes sinueuses, le voyage commence bien avant l'arrivée à La douce parenthèse...

Personnage haut en couleur, le cœur ouvert pour le bonheur et le bien-être de ces hôtes, Claudie a su faire de ses deux gîtes et de sa chambre d'hôtes des havres de paix. Les maisons sont coquettes, chaleureuses, meublées des créations et des meubles restaurés par Claudie. Les jardins en espalier sont fleuris et arborés tandis que le potager est exubérant... Un conseil si vous hésitez sur la période de votre séjour, consultez le calendrier des légumes, choisissez celui qui vous enchante le plus et réservez à ce moment précis.Toute la production (bio bien sûr) est laissée en libre service, une balance et un carnet sont disponibles pour que chacun note sa consommation qu'il règle en fin de semaine. Le tout à des prix accessibles, car l'environnement pour Claudie, c'est aussi cela : le respect des gens qui viennent la voir... 

En savoir plus sur La douce parenthèse

 

Au Jardin de la nymphe bleue – Cléden-Cap-Sizun, Finistère 

Aucune chance que vous y parveniez par hasard... Pas une flèche, pas une indication pour accéder à ce bout du monde... On peut se dire alors que tout grand bonheur se mérite et s'anticipe ! Il faudra donc préparer ce voyage, prendre le temps de réserver et de se laisser guider par la voix volubile de Margot ou celle rassurante et posée de Jean-Claude pour pénétrer dans ce paradis.

Et si vous avez eu l'idée d'être prévenants en réservant la table d'hôtes, vous aurez la chance de découvrir les talents culinaires de Margot qui cuisine essentiellement les produits frais et locaux. C'est au pied du bateau, à l'heure de la marée, qu'elle va par exemple chercher le poisson vivant qui finira quelques heures après dans votre assiette après avoir été cuit sur un galet chaud ! Elle y aura ajouté, c'est certain, quelques herbes du jardin selon son inspiration, et aura arrangé en un festin les légumes du maraîcher voisin.  Et pour servir ces mets simples et délicieux, Jean-Claude officie, le tout avec une subtilité exquise et attentionnée (il a été plusieurs années maître d'hôtel dans un établissement de luxe en Suisse). On vous l'avait dit, vous voilà au paradis !

En savoir plus sur Le Jardin de la nymphe bleue

 

Retrouvez la sélection d'hébergements écolo et responsables sur le site du Tourisme responsable en Bretagne.

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte