Cinéma

Les saisons, hymne à nos forêts

Publié le 27 janvier 2016
Les saisons, 20 000 ans d'histoire des forêts européennes
Les saisons, 20 000 ans d'histoire des forêts européennes
© Les saisons - Le film

Les saisons, le nouveau film de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, sort sur les écrans français ce mercredi. Un documentaire qui nous mène au cœur des forêts européennes, à la découverte des animaux qui les peuplent, et qui nous interroge sur l'avenir de la relation entre l'homme et la nature.

Après Le peuple migrateur et Océans, Jacques Perrin et Jacques Cluzaud signent un nouvel opus où la nature sauvage est à l'honneur. Cette fois-ci, les deux hommes nous offrent une fresque ambitieuse qui retrace l'histoire des forêts européennes sur les 20 000 dernières années.
Alors que l'hiver régnait sur la planète depuis des milliers d'années, la Terre s'incline légèrement, entrainant un réchauffement climatique de quelques degrés, suffisant pour que les glaces fondent et que les forêts recouvrent l'Europe. Soudain, les saisons apparaissent et avec elles, un nouveau rythme se met en place. C'est l'âge d'or des forêts et c'est cette formidable odyssée de la nature que cherchent à retranscrire Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dans le film. 
Dans la forêt, on vit, on joue, on grandit, on mange, on se bat, on meurt. Des chevaux de Przewalski aux loups, du lynx au bison, en passant par le cerf, l'écureuil ou encore la mésange, les animaux qui tiennent les premiers rôles dans ce documentaire ne manquent pas de nous le rappeler. Sous l'œil attentif des caméras, la nature s'exprime dans tout ce qu'elle a d'éclatant et de sauvage. Le film nous invite à partager le quotidien des animaux de la forêt sur plusieurs saisons dans ce qu'il a à la fois simple et rude (tuer ou être tué). On est surpris, on rit, on tremble au fil des séquences qui s'enchaînent et qui nous révèlent la richesse de la vie sauvage au cœur de l'Europe.
Ce film engagé voit aussi le retour de l'homme dans l'œuvre de Jacques Perrin, bien que dans un rôle secondaire. « L'animal tient le premier rôle dans ce film, l'homme n'y est que figurant » souligne ainsi le réalisateur. Cette apparition peut surprendre dans un documentaire dédié aux forêts mais prend tout son sens lorsque l'on réalise que le fil directeur est le destin que l'homme leur réserve. Exploitées, défigurées, repoussées, les forêts ont vu leur rôle et leur place profondément évoluer au fil des siècles. Des vastes étendues boisées qui dominaient l'Europe depuis des milliers d'années ne reste qu'une seule forêt primaire, la forêt de Białowieża, en Pologne. Le reste est travaillé par l'homme, depuis les premières voies romaines qui les premières découpèrent durablement et articifiellement le territoire des animaux. « L'accident du hérisson percuté par le char romain pourrait être considéré comme le premier accident de la route », s'exclame le réalisateur. Désormais, la main de l'homme aura partout sa place pour modeler les territoires, limiter les forêts, créer les campagnes, organiser l'agriculture.
En conséquence, les animaux qui peuplaient jadis les vastes territoires européens se sont retrouvés confrontés à la perte de leurs espaces de vie. Une situation qui a entrainé la disparition de nombreuses espèces de vastes parties du continent : loup, ours, lynx, bœuf musqué… vivent désormais en marge, lorsqu'ils n'ont pas totalement disparus. « J'ai voulu que ce soit film soit une chronique des grands animaux relégués aux frontières de l'Europe, explique ainsi Jacques Perrin. Avec cette chronique des forêts à travers les âges, on retrouve la diversité, l'exubérance, qui ont marqué le continent. »
Pour le réalisateur, « dans ce que l'on a détruit, on a perdu un peu de notre âme ». Pourtant, il reste positif : « tout peut repartir, car en puissance, tout est là ». Pour preuve, la loutre, qui avait presque disparu et qui fait un retour remarqué depuis quelques années. Nous aurions tout à gagner d'une nouvelle alliance avec les animaux du continent. « La proximité permet l'altérité, qui nous apporte beaucoup d'humanité, assure le réalisateur. Notre psychisme a évolué au milieu du monde sauvage. Il est temps de retrouver la proximité originelle que nous avions avec les animaux ». En ce sens, le film de Jacques Perrin  et Jacques Cluzaud est totalement réussi : vous serez certainement pris d'une irrésistible envie de balade en forêt après la projection !
Les Saisons
Un film de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud
Sortie au cinéma le 27 janvier 2016

Retrouvez l'univers du film dans les livres parus chez Actes Sud : Les saisons, beau livre pour adultes, Les saisons, livre documentaire jeunesse.
 

Articles du thème Cinéma engagé
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte