Vacances

Vacances: ma valise minimaliste

Publié le 15 décembre 2017
Cet hiver, partez l'esprit léger !
Cet hiver, partez l'esprit léger !
© Freepik

Les vacances approchent, il est temps de faire sa valise ! L'art de la valise idéale n'est inné pour personne... mais on peut tout de même essayer !

Pour réussir sa valise minimaliste, l’idéal, c’est d’y aller en deux temps, assure Nathalie Belloir, directrice marketing & communication chez Voyageurs du Monde, un tour-opérateur engagé et solidaire. "D'abord, réunir l'avant-veille du départ tout ce dont on pense avoir besoin. Y revenir le jour J et se contraindre à éliminer le superflu. Traquer sans pitié le pantalon dans lequel on n’est pas très à l’aise, le pull qui ne va avec rien, les chaussures chics qu’on ne portera qu’une fois." Un coup d’œil à la météo avant d’ouvrir votre armoire est toujours bienvenu.

Rappelez-vous que l’essentiel prend peu de place ! Louise, du blog Luizzati, conseille de prendre des vêtements pour une semaine, même si on part plus longtemps : "On en prend déjà trop pour une semaine ! Ajoutez simplement à cela un pain de savon, pour laver des affaires si besoin au cours de votre séjour, et le tour est joué !".
Pour Nathalie Belloir, le mieux, c’est de prendre des vêtements à plusieurs usages, comme le pantalon noir "passe-partout" ou le pashmina qui peut servir d'accessoire pour le soir ou d'écharpe. Prenez aussi une tenue plus agréable et de quoi ne pas avoir froid. Question pratique, les vêtements, on les roule ou on les laisse à plat ? Aline, du blog Consommons Sainement, préfère les mettre à plat "pour éviter les plis ! Je cale ensuite les objets fragiles et ma trousse de toilette entre les vêtements pour m'en servir d’amortisseur".

Côté cosmétique, "privilégiez les petits flacons", conseille-t-on chez Voyageurs du Monde. Notez d’ailleurs que les contenants de liquide de plus de 100 ml sont interdits dans les bagages cabine. N'oubliez pas que les shampooings solides sont aussi pratiques qu'efficaces ! Là encore, pensez aux produits multi-usages, comme l'huile de coco, le bicarbonate de sodium ou le savon de Marseille. "L'huile de coco, par exemple, servira aussi bien de dentifrice que de déodorant (avec du bicarbonate de sodium), de crème hydratante, de démêlant, ou encore de masque pour les cheveux", détaille Aline.  Pour les plus stressées, Nathalie Belloir recommande "une petite trousse à pharmacie, sans les boîtes mais avec les notices !"

Partir l’esprit léger
D'un point de vue logistique, une valise minimaliste est un atout lors d'un voyage. Rien de plus agaçant que de traîner une valise trop lourde pendant des heures. Pour Nathalie Belloir, c'est aussi une forme de liberté, car il n’y a pas à l’enregistrer : "Parfois, le voyage ne dure qu’une heure mais l’on perd 40 minutes pour récupérer sa valise… Cela rallonge considérablement le temps de voyage et ce n'est jamais une partie de plaisir". Avoir une valise minimaliste, c'est le désir de ne pas s'encombrer et de partir l'esprit léger. "Lâcher prise, c'est le but des vacances ! Et puis, au fil des voyages on se rend compte que rien n'est fondamental. On peut souvent s'acheter un tee-shirt sur place si c'est vraiment nécessaire", précise-t-elle.

Mais alors, quelles sont les raisons qui nous poussent à remplir notre valise ? Il y aurait pour certains cette peur du manque, qui incite à empiler les vêtements. Pour d'autres, c'est l'angoisse de la séparation : "D'une certaine façon, on a aussi envie d'emmener une part de notre maison avec nous !" Alors, cet été, petit défi : dépassez vos angoisses et voyagez léger ! Si c'est vraiment trop difficile, n'ayez crainte, Nathalie Belloir le reconnaît volontiers : "D'après mon expérience, seules les habituées qui voyagent très régulièrement arrivent facilement à se détacher du contenu de leurs valises."

Merci à Nathalie Belloir, à Aline et à Louise, pour leurs précieux conseils.

Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte