Naturisme

Vacances naturistes : et si on essayait ?

Publié le 11 juillet 2014
"On devient naturiste tout simplement car on recherche la liberté, la simplicité : liberté de se mettre et sentir nu, à l'état originel (on né "nu"), en harmonie avec la nature".
"On devient naturiste tout simplement car on recherche la liberté, la simplicité : liberté de se mettre et sentir nu, à l'état originel (on né "nu"), en harmonie avec la nature".

En cette période estivale où la chaleur peut paraître étouffante, il est temps de quitter ses habits ! Oubliez la pudeur et les complexes en découvrant le naturisme.

Le naturisme favorise un bien-être physique et moral. En effet, selon Héliomonde, centre de vacances naturistes, "des études scientifiques le démontrent : la peau exposée en douceur à la lumière du soleil à longueur d'année reste belle et en bonne santé. Le soleil doux répare le collagène, diminue le mauvais cholestérol et génère la vitamine D". De même, ce n’est pas un secret, être naturiste c’est avant tout accepter son corps et s'affranchir du regard des autres. 

"Le naturisme favorise le bien-être intérieur, aide à remonter la confiance en soi et envers les autres et à lutter contre la déprime en toutes saisons."

Les vacances naturistes, pour ceux qui les pratiquent, parfois depuis leur plus jeune âge, font office de rupture avec un quotidien monotone souvent rythmé par une alternance de lieux clos : métro, voiture, bureau, maison. Là, délivré des contraintes externes, on retrouve son état de nature et sa liberté. "On devient naturiste tout simplement car on recherche la liberté, la simplicité : liberté de se mettre et sentir nu, à l'état originel (on né "nu"), en harmonie avec la nature". 

Où partir ? En France ! 

La France est la première destination naturiste mondiale. En effet selon la Fédération française de naturisme (FFN), 3,5 millions de pratiquants réguliers, dont 1,5 million de français et 2 millions d'étrangers, vivent le naturisme chaque année en France. Car notre pays offre la plus grande capacité d’hébergement naturiste d’Europe. 

"Il existe environ une centaine de centres et campings naturistes, des dizaines d'hôtels, de maisons d'hôtes et de plages naturistes, indique le responsable d’Heliomonde. Elle est en effet pionnière en la matière : le naturisme est né en France sous la plume et dans l’entourage du géographe Elisée Reclus, (deuxième moitié du XIXe siècle) puis s'étend surtout aux pays de l'est et du nord de l'Europe où la nudité existait déjà dans les saunas mais restait tabou." 

Selon la FFN, les cinq régions du grand sud offrent à elles seules 15.281 unités d'hébergement (sans compter les ensembles immobiliers naturistes du Cap d'Agde (34), de Leucate (11) et de l'Ile du Levant (83) : 

Languedoc-Roussillon : 24 espaces recevant des vacanciers, dont 22 campings (6475 unités d'hébergement dont 5586 emplacements de camping et 889 locatifs), 

Aquitaine : 14 espaces recevant des vacanciers dont 12 campings
(4535 unités d'hébergement dont 2769 emplacements de camping et 1766 locatifs), 

Provence-Alpes Côte d'Azur : 23 espaces naturistes, dont 16 campings
(1780 unités d'hébergement dont 1431 emplacements de camping et 389 locatifs), 

Corse : 7 campings
(1451 unités d'hébergement dont 760 emplacements de camping et 691 locatifs), 

Midi-Pyrénées : 15 campings
(1000 unités d'hébergement dont 885 emplacements de camping et 115 locatifs). 

Une pratique familiale 

Le naturisme n’est pas réservé aux adultes ni même aux couples. Les enfants ont eux aussi le droit d’être tout nus en vacances ! Accepter son corps est quelque chose d’essentiel au bon développement d’un enfant. Des vacances naturistes permettront à votre progéniture de mieux appréhender la nudité loin des tabous de la société. 

"Le naturisme en famille est tout-à-fait possible, affirme le responsable du centre. La plupart des centres naturistes sont à vocation familiale, dont Héliomonde. C'est la clientèle recherchée et fortement souhaitable pour accentuer l'esprit de convivialité des centres et afin de perpétuer le naturisme. En effet, un enfant élevé dans un milieu naturiste le restera probablement toute sa vie. A Héliomonde, nous accueillons une clientèle de tout âge. Il est cependant vrai qu'une certaine réticence existe chez les adolescents correspondant à la période de la puberté."

Nudité rime avec activités

Toutes les formes d’activités sont possibles, la nudité n’empêche rien ! Par exemple, l’établissement Héliomonde propose de nombreuses infrastructures telles que : "des piscines extérieures chauffées ouvertes d'avril à septembre, sauna, hammam, salle de sport et de relaxation, terrains de tennis en accès libre, ping-pong, terrain de volley-ball, foot, pétanque etc". Le sport n’est donc pas à bannir d’un mode de vie dénudé, bien au contraire ! 

"Tous les types de sport sont possibles. Ceux qui se marient le mieux avec la nudité sont la natation et les sports ou activités de plein-air tels que le golf, la pétanque, le tennis ou encore le vélo".
  
De plus, en été comme en hiver le naturisme est possible. En effet, beaucoup de centres naturistes proposent des installations chauffées telles que piscine, sauna ou hammam, même quand la température chute à l'extérieur. 

Tentée par l'expérience ? 

>>  Pour une expérience de lecture optimisée retrouvez cet article dans votre magazine IPad de juillet-août 2014

Articles du thème Tourisme vert
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Hélène Label le 15 juillet 2014 à 16h01
Attention drogue dure!

A l'adolescence (je m'inscris ici en faux contre l'article qui fait rimer adolescence avec pudeur, car c'est exactement le contraire qui s'est passé pour moi), en Allemagne, lors d'une sortie en vélo avec des camarades de lycée (échange familial); nous sommes allés au lac. Hop, baignade.
- mais je n'ai pas de maillot!
- un maillot? on n'a pas besoin de maillot pour nager.
Moi qui jusque là me déshabillait sous la serviette, prenant bien garde qu'on ne puisse voir mes fesses, me baigner sans maillot, c'était comme sauter en parachute sans parachute!
Mais les autres gars et filles le faisaient si naturellement, sans se préoccuper de ce qu'on puisse voir leurs fesses ou leurs seins, que je me suis dit "au fond, ce sont eux qui ont raison. Pourquoi avoir peur qu'on voie notre corps nu?"
J'ai donc plongé, veillant à ce qu'on ne me voie pas lorsque je me déshabillais et entrais à l'eau.
Puis en sortant de l'eau, j'ai oublié que je n'avais pas de maillot, ça m'était devenu tout naturel, comme si j'avais fait ça toute ma vie, aucune crainte qu'on me voie dans mon plus simple appareil, car le regard de ces filles et gars était tout sauf lubrique ou voyeur.

Depuis, je n'ai jamais plus remis de maillot pour me baigner, sauf vraiment quand il n'y a pas le choix, mais alors il ne se passe pas une seconde sans que je me demande ce que je fiche avec ce truc qui me prive du plaisir de la bronzette (y compris à l'ombre, bronzette ne veut pas dire bronzer) et de la baignade.
Nous passons nos vacances dans des centres naturistes avec les enfants, nus du matin au soir et du soir au matin, et ça donne un sentiment de liberté et de bien-être qui serait totalement cassé si nous devions porter des vêtements.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte