Do It Yourself

Le DIY, les conseils de deux entrepreneuses pour vivre de sa passion de la création

Publié le 6 juin 2014 - Mis à jour le 13 juin 2014
Auteur de J'arrête d'être débordée #stopdebordee et de Ma forme au naturel #Conciliation vie pro vie perso, exConsultante RP. Coach sportif spécialiste du Pilates.
Vendre et mettre en avant ses créations, éditions Eyrolles
Vendre et mettre en avant ses créations, éditions Eyrolles

Sophie-Charlotte Chapman et Sandrine Franchet, sont des passionnées du Do It Yourself si bien qu'elles en ont fait leur activité professionnelle et un livre "Vendre et mettre en avant ses créations". Rencontre avec ces entrepreneuses pleines de talent.

Sophie-Charlotte Chapman et Sandrine Franchet sont auteurs du livre "Vendre et mettre en avant ses créations", à travers lequel vous pourrez trouver toutes les clés pour réussir à vivre de votre passion et devenir une entrepreneuse créative. À découvrir aux éditions Eyrolles. (Prix : 15€)

Barbara Meyer : Le DIY, est un phénomène de mode mais c'est aussi une démarche écologique, non ?

Sophie-Charlotte Chapman C’est exact. LE DIY rencontre un grand succès, notamment auprès des femmes parce qu’il répond à plusieurs de leurs envies et de leurs valeurs.

  • D’abord économique, car il permet de contrôler le coût de sa décoration, ses accessoires, et même des cadeaux que l’on offre à ceux que l’on aime.
  • Ensuite, écologique car le DIY évite le gaspillage, les emballages, le transport et l’utilisation de produits toxiques sur les tissus.
  • Et surtout éthique. En effet, c’est aussi une façon de ne pas valider les conditions de travail déplorables de certains pays fabricants, ou le travail des mineurs par exemple. De fait, cela nous rend fières et heureuses de créer des choses par nous-même, ces objets ont par conséquent une grande valeur sentimentale et affective. 

B.M. : Vous en avez fait votre métier, comment êtes vous tombées dedans ?

S-C. C. : Petites nous étions toutes les deux manuelles, et puis comme pour beaucoup d’entre nous, notre fibre créative s’est développée au cours d’une grossesse et du congé qui s’en suit. L’envie de créer pour son nouveau-né, de décorer sa chambre et de l'accueillir comme il se doit est une étape que beaucoup de femmes connaissent. Profitant de leurs “repos” légal, elles s’essaient à différentes techniques, se découvrent une passion voire une vocation. Ce qui à la base était un loisir peut devenir une activité bien plus sérieuse.

Vous aidez aussi les autres à développer leurs activités créatives, qu'est ce que vous transmettez ? 

S-C. C. : Nous apportons ce qui leur manque ! Les femmes qui créent de leurs mains sont avant tout douées de leurs 10 doigts mais par manque de formation ou de confiance en soi, quand vient le moment de se vendre, les choses se compliquent… Nous intervenons alors pour les aider à “marketer” leurs produits, les mettre en avant, se faire connaître. Nous abordons bien souvent des problématiques marketing et commerciales. Nous leurs parlons : blog, réseaux sociaux, référencement...

Le DIY est souvent perçu comme un idéal pour une reconversion au féminin. Quels conseils donneriez-vous aux femmes désirant se lancer dans ce domaine pour éviter les écueils ? 

S-C. C. : Les femmes sont créatives et pleines de ressources. La maternité amène souvent la femme à repenser ses priorités et son organisation. Travailler à la maison est alors un compromis idéal et la vente des créations fait-main fait partie des activités que l’on peut exercer de chez soi.

L'équilibre entre vie pro et vie perso n’est pas pour autant facile à trouver. Il faut bien s’organiser et ne pas se laisser distraire. De même, la solitude étant un autre écueil à combattre il faut aller au devant de rencontres organisées dans sa ville, ou participer à des salons car ce sont des moyens efficaces de se construire un réseau et de s’entourer de personnes qui comprennent la problématique de l’entrepreneuse créative.

Enfin, il faut garder à l’esprit que la concurrence dans ce domaine est très développée et que faire de son activité créative une vraie source de revenus suppose d’adopter une démarche parfaitement professionnelle (savoir investir notamment, en temps et en argent, dans le lancement et le développement de son activité).

Qu'est ce qui est le plus tendance en ce moment dans le DIY ?

S-C. C. : Le crochet et les travaux d’aiguilles en général reviennent bien au goût du jour, notamment grâce à des matériaux de qualité, des couleurs tendances et de nouveaux usages, notamment en déco, pour ces ouvrages.

Pour connaitre toutes les nouveautés concernant le travail d'entrepreneuse créative, rendez-vous sur la page Facebook des Entrepreneuses Créatives.

Retrouvez Sophie sur son blog et sa page Facebook
Retrouvez Sandrine sur son blog et sa page Facebook

  • Le témoignage d'une entrepreneuse créative ayant suivi les conseils de nos deux auteurs. 

Emmanuelle Dané, 45 ans, maman de 3 garçons. Elle a travaillé 10 ans dans la communication. 
Aujourd’hui, maman à la maison, avec une entreprise en création dans le domaine des loisirs créatifs.

« Mon projet est de partager et de transmettre ma passion du "Do It Yourself". J’ai choisi d’exercer dans l’univers des accessoires de mode ou de déco qui s’inscrivent dans l’air du temps. Mon concept est de sélectionner des objets à fabriquer ou à customiser, d’en produire des kits créatifs à faire soi-même et d’animer des ateliers afin de les réaliser. Suivant l’objet, la réalisation fait appel à des techniques telles que la couture, le tricot, mais aussi le modelage, ou encore le pliage. Toutes ces techniques redeviennent très tendance actuellement et ravissent de plus en plus de jeunes filles, tout comme leurs mamans.

En participant à un atelier ou en fabriquant à la maison le kit à l’aide du tutoriel, la création devient accessible à tous. C’est très valorisant de créer soi-même ses bijoux, ses sacs, son coussin, sa guirlande… Et en plus ça rend heureux ! C’est bien là ma motivation. 

Le besoin de méthodologie pour accompagner ma démarche professionnelle je l’ai trouvée chez les Entrepreneuses Créatives, dans leur livre "Vendre et mettre en avant ses créations ". Comme je suis d’un naturel ouvert, qui aime le contact et les échanges, la participation à leurs ateliers, au moment du démarrage et du questionnement de mon projet, m’a procuré un réel enthousiasme et un vrai coup de booster.

Confrontée à la réalité, l’échange lors des ateliers m’a permis de me sentir moins seule, et surtout rassurée. Participer aux ateliers, c’est aussi une occasion de rencontre avec d’autres créatrices porteuses de problématiques similaires, l’échange renforce et stimule son projet. Une ébauche du mien en tête quand j’ai assisté aux ateliers, j’y suis allée avec la conviction que la création d’un blog et que l’utilisation des réseaux sociaux seraient primordiaux dans sa mise en place.

Confortée par la réponse des Entrepreneuses Créatives, le sujet est aussi un peu un leitmotiv dans leurs solutions, j’ai été aussi bien renseignée sur comment les manier. Maintenant je suis impatiente que ma création d’entreprise puisse bientôt prendre forme mais je temporise sa mise en place.

Effectivement, j’ai besoin de trouver un nouvel équilibre. Là il est vraiment question de s’organiser une nouvelle vie professionnelle sans oublier pour autant ma vie de femme, de maman bien installée depuis que j’ai fait le choix de quitter le monde professionnel. Pour cela je prends aussi le temps de son élaboration, d’autant plus que j’accorde de l’importance à ne pas sacrifier ma vie perso, car c’est en elle que je puise l’énergie et la sérénité nécessaire à mener à bien cette nouvelle vie pro ! »

 

Articles du thème Do It Yourself
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte