Animaux

Les enfants et leur chien, une relation profonde et riche

Publié le 2 juin 2015
Sophie de Villenoisy est journaliste, auteure et scénariste. Elle a écrit plusieurs guides pratiques aux éditions Leduc.S
Le chien participe à l'équilibre affectif et émotionnel de l'enfant
Le chien participe à l'équilibre affectif et émotionnel de l'enfant
© Pixabay

Les enfants considèrent souvent leur chien comme leur meilleur ami, Sophie de Villenoisy apporte quelques précisions sur la nature de cette relation.

Pour un enfant, grandir auprès d’un chien est sécurisant. La présence affectueuse d’une boule de poils le responsabilise et lui apprend à "soigner" l’autre en veillant à son bien-être. À ses côté́s, l’enfant se sent important, c’est SON animal, SON chien !

Le confident, le consolateur

En choisissant un animal à "poil" comme un chien (ça marche aussi pour le chat, le lapin ou le hamster), l’enfant aura un réel plaisir à le câliner et cela conforte l’effet "peluche". De plus le chien donne des signes d’affection qui apporteront des moments de bonheur et de tendresse à votre enfant. Celui-ci pourra développer une relation "amicale" au fur et à mesure que l’animal devient le confident et participe à son équilibre affectif et émotionnel.

Attention aux maladresses

Aux côté́s de votre chien, l’enfant développe également un sentiment de toute puissance. Il est le "seigneur et maitre" et peut décharger ses tensions sur son petit compagnon. Sur lui, il expérimente le pouvoir. À vous ensuite de jouer votre rôle éducatif en lui expliquant le respect et l’obligation de bien traiter son ami. Quel que soit l’animal, il ne faut jamais le laisser seul avec un enfant.

Quand l’animal décède

Ce n’est pas forcément un traumatisme pour l’enfant, à condition d’accompagner l’animal. On explique alors qu’il était "vieux" ou malade et on l’enterre ou l’on dépose une fleur à sa mémoire. Ne remplacez pas à tout prix l’animal décédé par un autre. Il faut respecter l’affection perdue pour son chien. Avoir de la peine est structurant pour un enfant. En revanche, si c’est lui qui vous en fait la demande, faites-lui plaisir.

À partir de quel âge peut-on offrir un chien à un enfant ?

Nicole Thoret, psychoclinicienne pour enfants à Paris, nous répond.

"Si l’animal est déjà présent, l’enfant commencera à en profiter vers 1 an. Mais c’est vraiment vers 5 ou 6 ans qu’un enfant va pleinement profiter de la présence d’un compagnon. Il est alors en âge de s’en occuper (sous la surveillance des parents) en lui donnant à manger, à boire ou en le brossant. Si vous ne souhaitez pas d’animal chez vous, vous pouvez l’emmener voir des animaux à l’extérieur. La pratique du poney par exemple a un réel effet thérapeutique sur un enfant craintif, timide. Il va le câliner, lui donner une carotte ou se promener avec lui. À ses côté́s, l’enfant prend confiance."

 

Cet article est extrait du livre Eduquer son chien c'est malin, de Sophie de villenoisy, publié aux éditions Leduc. 

Articles du dossier Mon animal et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par ISAETMOI le 15 juillet 2015 à 13h16
Relation Chien / Enfants

Merci Sophie, pour cet article qui donne des réponse aux questions des parents qui hésitent encore à "offrir" un animal à leur enfant; Même si cela ne doit pas répondre à un caprice, les relations avec notamment un chien sont très profondes, et souvent un adulte qui a connu un chien à ses côtés pendant son enfance, va très certainement en adopter un plus tard. Un animal c'est un membre à part entière de la famille, un double, un frère ou une soeur pour son enfant.
Isa
www.isaetmoi.fr

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte