Animaux

L'arrivée du chiot à la maison

Publié le 25 mai 2015
Sophie de Villenoisy est journaliste, auteure et scénariste. Elle a écrit plusieurs guides pratiques aux éditions Leduc.S
Quelques conseils pour accueillir votre chiot sereinement
Quelques conseils pour accueillir votre chiot sereinement
© Pixabay

Accueillir un chiot à la maison est un moment de joie, mais attention à ne pas brusquer votre nouveau compagnon !

Pour vous c’est un grand moment de joie que d’accueillir votre chiot à la maison, mais pour lui c’est un grand chamboulement! Il quitte sa mère, sa fratrie, sa «maison» et il ne vous connait pas encore ! Montrez-vous patient pour que les premiers pas se fassent dans la douceur et la tendresse.

Votre chiot a au moins 2 mois (l’âge minimum pour quitter sa mère) et il est à peine sevré, c’est encore un gros bébé. Mais il est vacciné, vermifugé et en bonne santé! Si vous l’avez acheté́ chez un éleveur professionnel, il est même déjà̀ socialisé, vous avez mis toutes les chances de votre côté́, mais même bien préparé́, cela reste une épreuve pour lui.

Pendant le trajet du retour

Si vous ramenez votre chiot en voiture, pensez à y aller à deux si possible afin qu’il soit « pris en mains» pendant le voyage. Ayez tout de suite la bonne attitude pour votre chien ! Si le chiot a peur ou qu’il est malade, résistez à votre envie de le câliner ou de le rassurer ! En restant neutre, vous lui montrez que tout va bien. Si au contraire vous le câlinez à ce moment précis, vous le confortez dans sa peur. Le mieux est encore de détourner son attention, en lui donnant un jouet par exemple.

Une fois chez vous

Avant de lâcher le fauve, pensez à mettre vos plantes hors de sa portée (mimosa, laurier-rose, muguet, dieffenbachia, tulipe et rhododendron sont particulièrement toxiques pour lui) ainsi que les objets et bibelots fragiles qu’il serait susceptible d’attraper. Le chiot est joueur et c’est un grand curieux !

Pour qu’il s’approprie votre logement et en fasse son « chez lui », vous devez ensuite le mettre en confiance et lui faire une place bien à lui, notamment en choisissant l’emplacement de son panier.

Choisissez celui-ci pour qu’il soit confortable et douillet, et garnissez-le éventuellement de quelques jouets. Disposez-le dans un endroit suffisamment calme pour qu’il puisse s’y sentir bien, mais pas trop isolé afin qu’il puisse profiter aussi de sa nouvelle famille.

Commencez par lui montrer son panier et laissez-le découvrir à son rythme ce nouveau territoire. S’il se met à uriner en déambulant chez vous, c’est une façon de se rassurer et de gérer un «trop-plein» d’émotions. Surtout ne le grondez pas et emmenez-le dehors ou sur son coin « pipi ».

Bon à savoir

Préférez les veilles de week-end ou les vacances pour accueillir votre chien, cela vous permettra de lui accorder le temps dont il a besoin pour faire connaissance avec vous et pour « atterrir en douceur » dans son nouveau chez lui. Il serait un peu maladroit de le laisser brutalement seul et livré à lui-même du jour au lendemain.

 

Cet article est extrait du livre Eduquer son chien c'est malin, de Sophie de villenoisy, publié aux éditions Leduc. 

Articles du thème animaux
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !