Perturbateurs endocriniens

Générations Cobayes lance sa campagne pour une alimentation saine et durable

Publié le 27 septembre 2019 - Mis à jour le 8 octobre 2019
© Dan Gold/Unsplash

Viandes traitées aux antibiotiques, fruits et légumes, cultivés aux pesticides, plats-minute aux conservateurs... A travers sa nouvelle campagne, Générations Cobayes dit ‘Non merci’ et incite les jeunes cobayes à changer leurs modes de consommation pour une alimentation plus responsable pour la santé, pour la planète et même pour le porte-monnaie.

Générations Cobayes donne rendez-vous aux jeunes autour d’apéros tapas bio et le plus zéro déchet possible partout en France à l’occasion de son Tour de France, qui s'achèvera lors de la Fête des Cobayes à la Fondation GoodPlanet à Paris le 12 octobre. Au programme : ateliers DIY pour apprendre à faire son liquide vaisselle, conférences de l’éco-orgasme, diffusion de la série de tutos-vidéos "Cobayes en Cuisine".

Olivia, membre de l'association, répond à nos questions sur cette campagne.

FemininBio : Sous quelle forme les perturbateurs endocriniens envahissent nos assiettes ?

Générations Cobayes : Les PE se trouvent dans le plastique qui emballe nos aliments qui s'appellent les phtalates et bisphénol. Ils peuvent avoir des incidences sur notre fertilité et peuvent être responsable de malformation des fœtus et des troubles neurologiques. Les plats minute et autres plats transformés que l'on consomme sont pollués par des conservateurs et additifs qui augmentent le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires et qui, mélangés, font effet cocktail.

Nos fruits et légumes cultivés aux pesticides peuvent nuire à notre système hormonal, augmentent le risque de cancer et polluent les sols. Enfin les viandes industrielles et transformées augmentent le risque de cancer colorectal. Le jambon est rosé aux nitrites, et les bêtes sont traitées aux antibiotiques qu'on retrouve dans notre assiette. Le poisson est pollué par des micro plastiques et des métaux lourds dus aux déchets industriels relâchés dans l'eau.

Quel est votre message à travers cette vaste campagne ?

Manger et boire sain et responsable, c'est l'assurance d'atteindre l'éco-orgasme culinaire. Notre volonté à travers cette campagne est d'inciter les jeunes à transformer leur consommation pour qu'elle soit plus saine pour notre santé et notre santé sexuelle et plus responsable pour l'environnement tout en se faisant plaisir.

Existe-t-il des solutions concrètes pour éviter de nous empoisonner à travers l’alimentation ?

Nous conseillons aux jeunes de consommer des produits de saison, locaux et non traités. Consommer des produits bruts et éviter les produits transformés sont la clé d'une alimentation saine et durable, en plus on fait des économies quand on cuisine soi-même. Nous sollicitons les jeunes consommateurs à limiter leur consommation de viande et de produits issus d'animaux. Nous incitons à réduire sa consommation de déchets plastiques par l'achat en vrac !

Générations Cobayes est un mouvement de jeunes qui ne veulent plus être pris pour des co...cobayes. Nous sensibilisons les 16-35 ans aux enjeux de santé-environnement de manière décalée et donnons des clés pour préserver sa santé et l’environnement.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Déchets & pollution
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !