Environnement

A la recherche des fleurs bio

Publié le 4 avril 2017 - Mis à jour le 6 avril 2017
En été, privilégiez des tournesols bio !
En été, privilégiez des tournesols bio !
© Pixabay

Pourquoi est-il si compliqué de trouver des fleurs bio ? Si la demande des consommateurs pour manger bio est de plus en plus grande, les fleuristes sont encore peu nombreux à vendre des bouquets bio. Et pourtant, les fleurs aussi peuvent être toxiques.

Les Français deviennent de plus en plus exigeants concernant leur alimentation : 65% d’entre eux confient manger du bio chaque mois (sondage Toluna). Pourquoi ne pas étendre cette volonté sur notre consommation de fleurs ? En effet, même si l’on n’est pas censé grignoter du pétale à l’apéro, le bouquet de fleurs du salon peut être toxique. 

Le pouvoir (toxique) des fleurs

Le magazine 60 millions de consommateurs a publié au mois de février les résultats d’analyses menées en laboratoires. Sur les roses de 10 grandes enseignes étudiées, toutes étaient pourvues de produits chimiques, dont certains interdits en France comme le parathion ou le dodémorphe. Si ces produits ne sont pas dangereux pour l'homme, ils le sont pour l'environnement et pour les abeilles. De plus, 85% des fleurs coupées achetées en France sont importées de pays où la culture est peu écologique et néfaste pour les ouvriers, sans parler du transport des fleurs en avion. Et pourtant, l’Union Européenne consomme plus de 50% des fleurs coupées produites dans le monde. Pour ne pas participer à cette consommation de masse de produits peu sains pour notre santé et l’environnement, il vaut donc mieux se tourner vers des fleurs labellisées bio et cultivées sans pesticides ni engrais.

Où trouver des fleurs bio ?

Il est encore compliqué de trouver des fleurs bio en France. Néanmoins, quelques sites proposent des fleurs bio ou issues du commerce équitable. Les « Jardineries Botanic » ont par exemple une démarche de développement durable et font preuve de transparence sur leur traçabilité. 
Vous pouvez également vous procurez des fleurs biologiques et écolo grâce aux points AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) ou dans les fermes qui cultivent des fleurs sans pesticide comme la Ferme de Magné, la Ferme du Paradis ou encore la Ferme du Logis. La plupart de ces fleurs sont cultivées en plein air et non sous serre, ce qui a un impact moindre sur l’écologie. 
Certains jardins collectifs proposent également à la vente des fleurs bio comme les « Jardins de Cocagne » qui possèdent de plus une vocation d’insertion sociale et professionnelle, aidant notamment les femmes. 
Enfin, le site Café fleur vous donne toutes les informations nécessaires sur l’industrie de la fleur coupée cultivée en France.
Concernant les labels, fiez vous à Max Havelaar qui garantit des fleurs issues du commerce équitable (en vente chez Truffaut, Happy ou Ethiflora par exemple) et bien sûr, le label AB, plus rare cependant.

Changez ses habitudes

Finalement la meilleure solution reste de changer ses habitudes de consommation : acheter moins, mais mieux ! Comme pour l’achat de vos fruits et légumes, commencez par suivre les saisons pour choisir vos fleurs. En été, optez par exemple pour des tournesols et en automne, privilégiez des fleurs résistantes telles que les chrysanthèmes. Si vous êtes perdus, de nombreux calendriers sont disponibles en ligne. 
Enfin, si vous avez la main verte, le meilleur moyen d’avoir de jolies fleurs bio est encore de les planter soi même, dans son jardin ! Finalement, un bouquet de fleurs des champs maison n’a t-il pas plus de charme qu’un bouquet de roses rouge ?

Articles du thème Protection de l'environnement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte